Maroc

Année scolaire et enseignement à distance: Amzazi fait le point

Dans un entretien télévisé accordé à la chaîne 2M, le ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaïd Amzazi, a passé en revue toutes les questions relatives au dossier de l’enseignement à distance et les scenarii pour achever tous les processus liés à la fin de l’année scolaire en cours.

Parmi les points cruciaux évoqués, en lien avec la salve de critiques qui ponctuent les réseaux sociaux à propos du manque d’interaction de certains enseignants avec leurs élèves, le ministre a précisé que l’enseignement à distance ne se substitue pas à l’enseignement en classe et que les plateformes virtuelles pour l’enseignement à distance ne sont pas obligatoires.


Le plus important, a estimé Amzazi, est de communiquer les connaissances à l’apprenant via les médias disponibles qui assurent la continuité pédagogique, a-t-il ajouté.

Amzazi a déclaré que les cours illustrés et le contenu numérique, produits en cette période dépasse celui produit lors des dix dernières années. Et d’ajouter que 91% de la population rurale a accès à la télévision ainsi qu’aux manuels.

Par ailleurs, le ministre a également mis en avant le rôle des familles dans le suivi scolaire des élèves, soulignant que les élèves dépasser 4 heures et demie d’apprentissage par jour.

En outre, le ministre a informé que des cours de soutien puis les examens seront programmés immédiatement après la reprise des classes et qu’il n’y aura pas d’examens à distance pendant la période de la quarantaine.

Aucun examen passé en cette période ne sera pris en compte, a-t-il précisé.

Des activités scolaires seront programmées, dont des programmes sportifs numériques afin de garantir la diversité dans le processus d’apprentissage et éliminer l’ennui.

Par ailleurs, le ministre a invité le secteur privé à davantage de mobilisation et d’engagement; tout en exhortant les académies à exercer leurs fonctions de contrôle des mesures pédagogiques adoptées par les établissements d’enseignement privés.

 

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page