CarrièreMaroc

Amzazi se félicite de la coopération maroco-japonaise

Le rôle des partenaires internationaux et de la société civile demeure, plus que jamais, déterminant dans la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), notamment le quatrième dédié à l’éducation, a indiqué samedi à Rabat le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saïd Amzazi.

Intervenant dans le cadre de la 10è rencontre des stagiaires marocains de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Saïd Amzazi a affirmé que l’éducation occupe une place de choix dans la coopération maroco-japonaise, tout en se félicitant des excellentes relations de partenariat et de coopération qui se sont tissées entre les deux pays et qui ont jalonné leurs histoires respectives. La JICA a joué un rôle crucial en matière de promotion des relations entre les deux pays, a-t-il souligné, saluant les volontaires japonais actifs dans le domaine de l’éducation et de la formation et les efforts louables qu’ils ont déployés dans ce sens.


Le Japon représente le principal pourvoyeur de volontaires au Maroc, spécifiquement dans le secteur de l’enseignement scolaire, s’est-il réjoui, mettant en exergue l’accompagnement de la JICA pour le Royaume dans la réalisation des objectifs assignés par la vision stratégique de la réforme 2015-2030, que le ministère est en train de mettre en œuvre.

Pour sa part, L’ambassadeur du Japon au Maroc, Takuji Hanatani a affirmé que les 50 ans de coopération, fêtés en 2017, entre le Japon et le Maroc ont réussi à bâtir des capacités à collaborer efficacement dans des domaines variés, notamment celui de l’éducation.

La situation de l’éducation au Maroc s’est beaucoup améliorée, à la faveur des nombreuses initiatives de SM le Roi Mohammed VI et du gouvernement marocain, en collaboration avec d’autres pays amis comme le Japon, a souligné l’ambassadeur, affirmant que les deux pays ont choisi de mettre en valeur leurs ressources humaines, en vue de réaliser un développement durable à travers le renforcement des capacités des enseignants et l’amélioration des programmes scolaires.

Initiée sous le thème « La coopération Maroc/Japon en matière de l’éducation: cas du préscolaire et éducation de base, réalisations et perspectives », par l’association des participants Marocains aux programmes de l’Agence japonaise de coopération internationale (APMP/ JICA), cette rencontre réunit les ex-stagiaires marocains de la JICA et leur permet de contribuer, par les leçons retenues de l’expertise acquise lors de leur stage au Japon, à la réflexion et la réalisation d’actions de développement économique et social du Maroc.

Ont pris part à cette manifestation des experts marocains et japonais relevant du monde académique, ainsi que des acteurs associatifs, en vue d’apporter un regard croisé sur l’expérience des deux pays sur l’école d’une manière générale, et du préscolaire et l’éducation en particulier.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page