Maroc

Air Arabia reliera la ville à Tanger et Agadir

Les membres du Conseil de la région Fès-Meknès se sont penchés lors de la session ordinaire du mois de juillet sur l’étude de deux projets de partenariat pour la mise en place de deux lignes aériennes qui vont relier l’aéroport de Fès-Saïss à Tanger et Agadir.


Réunis lundi en session ordinaire, les membres du Conseil de la région de Fès-Meknès ont étudié puis adopté une série de projets visant en premier lieu le renforcement de la liaison aérienne de la région et l’amélioration des conditions de vie de la population rurale et ceci à travers le renforcement d’infrastructures et de services sociaux.

Lors de cette rencontre, le conseil a étudié un projet de convention et de partenariat avec la compagnie aérienne Air Arabia pour la commercialisation et la promotion de la ligne Fès-Agadir. Il a également étudié une autre convention similaire qui sera conclue incessamment avec le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et la compagnie aérienne Arabia pour la commercialisation de la ligne Fès-Tanger. Les deux conventions vont nécessiter des enveloppes de 5,8 MDH pour la ligne Fès-Agadir et 4,92 MDH pour la ligne Fès-Tanger dont la contribution de la région sera respectivement de 2,9 MDH et 2,46 MDH. En contrepartie et dans le cadre de ce partenariat, la compagnie aérienne s’engage à garantir la continuité de la fréquence des vols même en cas d’insuffisance du nombre de passagers. La compagnie doit également assurer des services aux personnes à besoins spécifiques, outre des lignes de transport en commun entre l’aéroport et la ville de Fès.

D’après des sources proches du conseil de la région, le prix du billet des 80 premiers sièges a été fixé à partir de 300 dirhams, le reste étant variable en fonction de l’offre et de la demande. Les fréquences hebdomadaires (aller et retour) seront de deux vols par semaine. Concernant le renforcement du secteur de l’artisanat, le conseil a voté également un projet de partenariat pour l’organisation de quatre salons thématiques pour les filières de la poterie, du zelij, du cuir à Fès et un salon pour le bois à Meknès. Ces salons qui seront organisés en partenariat avec le conseil de la région, la wilaya et la Chambre d’artisanat de la région de Fès-Meknès vont nécessiter un budget de 11 MDH, dont 4 MDH financés par le conseil de la région. Concernant l’électrification rurale, le conseil de la région a validé un projet de partenariat avec l’ONEE et des communes territoriales dans la province de Taounate pour l’élargissement du réseau de l’éclairage dans 4 centres et 45 communes. Ce projet qui va nécessiter une enveloppe de 31,2, dont 10,5 MDH financés par le conseil de la région et 16 MDH par l’ONEE va bénéficier à plus de 1.815 familles dans la province de Taounate. 

Pour l’alimentation en eau potable, le conseil a dédié une enveloppe de 3,5 MDH pour le branchement de plusieurs douars dans la province de Taza. S’agissant du renforcement des routes, ledit conseil a validé un projet d’une enveloppe de 5,5 MDH pour le renforcement de la route provinciale numéro 7.006 dans la province de Meknès. La contribution de la région dans ce projet sera de 3,5 MDH.

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page