Maroc

Agriculture : les dernières pluies ont complètement changé le couvert végétal

La période allant du 1er mars au 22 avril 2022 a été caractérisée par une bonne répartition régionale des pluies et un cumul pluviométrique moyen national de l’ordre de 102 mm, soit une hausse de 44% par rapport à la moyenne de 30 ans (71 mm) et de 90% par rapport à la campagne précédente à la même date (54 mm).

Ces pluies ont permis un certain rattrapage pour les cultures d’automne, en particulier les céréales, qui ont repris dans les régions de bour favorable. Elles ont, par ailleurs, complètement changé le couvert végétal et les disponibilités fourragères des parcours. Le cheptel est bien maintenu et se trouve dans un bon état sanitaire.

En effet, les précipitations ont permis de redresser la situation du secteur de l’élevage qui a bénéficié de l’appui direct apporté aux éleveurs, à travers la distribution d’aliments subventionnés aux éleveurs, l’abreuvement du cheptel et les campagnes préventives de traitement et de vaccination, grâce à la mise en œuvre du programme de réduction de l’impact des précipitations lancé en février sur Hautes instructions royales.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page