Maroc

Agadir : le Groupe Akdital lance son centre hospitalier

Comptant quatre étages et deux sous-sols, les travaux du centre hospitalier du Groupe Aktidal ont été confiés à la société des Travaux généraux de construction de Casablanca. Le chantier sera livré en 2022.

Moins d’une année après l’annonce, par le Groupe Akdital, de la réalisation de son projet hospitalier à Agadir, l’opérateur de santé privé a lancé les travaux de son centre dans ce pôle urbain. Celui-ci couvre toute la zone jouxtant le Grand stade d’Agadir et s’étend sur près de 1.200 hectares. Comptant quatre étages et deux sous-sols, Aktidal a reçu l’autorisation de construire le 12 octobre 2020. Mobilisant un investissement de 240 MDH, ce complexe privé a été confié à la société des Travaux généraux de construction de Casablanca (TGCC). Le projet en est au stade des gros œuvres. Opérationnel courant 2022, le centre hospitalier sera doté d’une capacité de plus de 200 lits, et accueillera un hôpital multidisciplinaire et un centre d’oncologie. Concernant l’assiette foncière, celle-ci relève d’un terrain domanial dans la Commune urbaine d’Agadir. À l’instar des investissements déjà lancés dans cette zone, le complexe hospitalier d’Akdital, spécialisé dans l’investissement dans le domaine médical, fera partie intégrante du pôle santé-formation qui s’étend sur 339 hectares aux alentours du Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Agadir et l’hôpital psychiatrique, tous deux en cours de finalisation. À cela s’ajoutent une vingtaine de projets relevant du secteur privé.


Nouveau pôle urbain : les projets prennent forme
Outre le CHU et l’hôpital psychiatrique, on retrouve parmi les projets les plus avancés dans cette zone l’Agadir International Training Center, spécialisé dans le domaine de la sécurité au travail et l’industrie, qui en est au stade des finitions. C’est la société Offshore Safety Industry Training Agency, premier opérateur privé à avoir lancé les travaux dans cette zone, au niveau de l’assiette foncière du projet étalée sur plus de 6.290 m2 à proximité du CHU. Figurent également une autre clinique dont les travaux de terrassement ont également été engagés, et Kitea Géant, qui sera opérationnel d’ici avril 2022. Étalé sur une assiette foncière de cinq hectares dont 2.700 m2 sous forme de surface développée, l’enseigne d’ameublement a reçu son autorisation de construire (n°07/05/2020) le 15 décembre dernier. Aujourd’hui, le projet en est au stade des travaux de terrassement. On y trouve aussi une Académie de formation dans les métiers de la santé sur une superficie de 4.723 m² ainsi qu’un établissement d’enseignement privé porté par la société Abraham Lincoln Academy. Il sera édifié sur deux hectares.

L’hôpital psychiatrique avance
Par ailleurs, le futur hôpital psychiatrique sera érigé sur un terrain de 25.097 m2. Les travaux de gros œuvre et d’étanchéité ont été réalisés. À noter que le coup d’envoi des travaux de ce chantier a été donné par le roi Mohammed VI en février 2020, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de développement urbain de la ville d’Agadir (2020-2024). Doté d’une capacité de 120 lits, ce projet a nécessité des investissements de l’ordre de 55 MDH. Le futur établissement hospitalier comprendra un hôpital de jour, des services de psychiatrie, de pédopsychiatrie, de gériatrie, une unité de médecine légale et une autre d’addictologie. À cela s’ajoutent un pôle de consultations externes, une unité d’hospitalisation et un service d’urgence. Ce projet consolidera ainsi l’offre de soins psychiatriques qui compte actuellement trois services de psychiatrie au niveau des centres hospitaliers provinciaux d’Inezgane, de Taroudant et de Tiznit ainsi qu’un Centre d’addictologie à Agadir.

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page