Maroc

Agadir : c’est parti pour le parc urbain Al Inbiâat

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

La Société de développement local, Agadir Souss-Massa Aménagement, a lancé le premier lot afférent aux travaux de construction des commerces et travaux préparatoires du parc urbain Al Inbiâat. Ils mobiliseront 24,6 MDH, selon le budget estimé, avec une opération de démolition de plusieurs bâtiments et infrastructures existantes.

Ce n’est qu’une question de temps avant que les travaux du premier parc urbain d’Agadir ne soient lancés pour la concrétisation de ce poumon vert de la ville. Il sera suivi de l’aménagement du parc métropolitain de Tikiouine dont l’emplacement a été modifié en raison de la multitude des régimes fonciers qui compose le terrain déjà identifié et le nombre important d’activités déjà installées par des privés. Aujourd’hui, la Société de développement local, Agadir Souss-Massa Aménagement, a lancé le premier lot (appel d’offres n° 63 /2021/S2A) afférent aux travaux de construction des commerces et travaux préparatoires du parc urbain Al Inbiâat figurant dans le quatrième axe du Programme de développement urbain (PDU) d’Agadir 2020-2024, dédié à la préservation de l’environnement et à l’aménagement des espaces verts de la ville. Espace vert de transition entre le secteur touristique et balnéaire (STB) et le centre-ville d’Agadir, le parc s’étendra sur une superficie de 25 hectares. L’adjudicataire de ce marché sera connu fin novembre, date prévue pour la séance publique d’ouverture des plis. Quant aux travaux d’aménagement de ce premier lot, ils nécessiteront 10 mois à partir de la notification du marché.


Démolition de plusieurs bâtiments existants
Lesdits travaux mobiliseront une enveloppe de 24,6 MDH, selon le budget estimé par le maître d’ouvrage, la SDL Agadir Souss-Massa Aménagement. Outre les gros œuvres, étanchéité, revêtement et bien d’autres, les travaux dont fait l’objet ce marché comprennent aussi les travaux de démolition de plusieurs bâtiments et infrastructures existantes. Cette opération a nécessité une réflexion par rapport à leur déplacement surtout dans le cadre du comité de foncier et urbanisme des projets relevant du PDU d’Agadir. L’opération concernera la démolition, entre autres, des commerces existants, y compris les kiosques limitrophes du projet, et la construction de nouveaux équipements commerciaux. En plus de la démolition des dallages, du mur de clôture et des gradins du stade Al Inbiaat. À cela s’ajoute le décapage de la piste d’athlétisme et du gazon du stade éponyme en plus du nettoyage, arrachage, dessouchage des espaces verts et arbres existants au niveau du terrain devant abriter ce projet dans le cadre des travaux préparatoires.

Le master plan validé
Il va sans dire que le master plan de la zone Al Inbiâat a été déjà validé par l’ensemble des partenaires au niveau local. Pour rappel, le stade Al Inbiâat (Domaine privé de l’État), sur lequel sera réalisé ce parc, a perdu sa fonctionnalité après l’inauguration du Grand Stade d’Agadir en 2013. Il a été inauguré en 1969, après son aménagement par le Haut-Commissariat lors de la reconstruction d’Agadir, suite au séisme de 1960. Actuellement, deux composantes du parc Al Inbiâat ont été lancées en attendant le lancement des travaux de réhabilitation de la salle couverte Al Inbiaat. Il s’agit du centre de ressources documentaires et de la médiathèque d’Agadir. Ce point nodal du réseau lecture est situé à proximité du parc urbain Al Inbiâat sur l’avenue Hassan II. Les travaux de ce projet sont déjà adjugés.

S’agissant de la seconde composante, à savoir le premier parking souterrain public de la ville d’Agadir, les travaux d’aménagement se poursuivent d’arrache-pied pour livrer ce projet d’ici le deuxième trimestre de 2023. Ce projet situé au niveau du boulevard Mohammed V a été adossé au futur parc urbain Al Inbiâat. Constitué de deux sous-sols, le parking souterrain en question est doté d’une capacité de 600 places. II fait partie des projets structurants visant le renforcement des infrastructures de décongestionnement de la ville d’Agadir. Avec une esplanade à aménager sur une superficie de 11.500 m² au-dessus du parking, ce projet sera doté d’une entrée principale au niveau du bd Mohammed V et d’une entrée secondaire sur l’avenue Hassan II. Au-delà de sa vocation de lieu de stationnement, ce parking, situé au cœur de la zone touristique et du centre-ville, contribuera avant tout à la fluidité de la circulation, mais aussi au désengorgement du stationnement dans cette zone.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page