Maroc

Aérien. Voici les conditions d’entrée en France pour les Marocains

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Bonne nouvelle pour les voyageurs marocains désireux de se rendre en France. Dans le cadre de la mise à jour périodique du classement sanitaire des pays effectué sur la base des indicateurs épidémiologiques, le ministère français de la Santé vient de décider de replacer le Maroc dans la liste orange. Qu’est-ce que cela change concrètement ?

Si vous êtes vacciné, l’entrée dans l’hexagone ne fait l’objet d’aucune restriction, mais dans le cas contraire, il faudra produire un motif impérieux ainsi qu’un test PCR négatif de moins de 72 h. Les enfants de moins de douze ans sont dispensés de test. Et pour les personnes vaccinées avec des doses de Sinopharm, une troisième dose de Pfizer ou Moderna leur permettra le voyage en France sous conditions.


Les autres pays qui ont rejoint le Royaume dans cette liste orange sont la Tunisie, la Colombie, l’Algérie et l’Afrique du Sud.

D’après le ministère français de l’Intérieur, «le schéma vaccinal est considéré comme complet 28 jours après l’administration d’une dose pour le vaccin Janssen, 7 jours après l’administration d’une deuxième dose pour les autres vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments (Pfizer/Comirnaty, Moderna, AstraZeneca/Vaxzevria/Covishield) et, pour les personnes ayant reçu toutes les doses requises d’un vaccin autorisé par l’OMS ne bénéficiant pas d’une reconnaissance de l’agence européenne des médicaments, 7 jours après l’administration d’une dose complémentaire d’un vaccin à ARN messager bénéficiant d’une telle reconnaissance».

Les mesures appliquées aux adultes vaccinés s’étendent dans les mêmes conditions aux mineurs les accompagnant, qu’ils soient vaccinés ou non.

Les Marocains non-vaccinés, eux, devront produire un motif impérieux pour accéder au territoire français et présenter un test PCR négatif datant de moins de 72h avant le départ ou un test antigénique négatif de moins de 48h avant le départ.

Ils doivent également présenter un engagement sur l’honneur à se soumettre au test antigénique ou à l’examen biologique qui sera réalisé à l’arrivée en France, un engagement sur l’honneur à s’isoler durant sept jours et un engagement sur l’honneur visant à se soumettre à un examen biologique de dépistage virologique (PCR) à l’issue de la période d’isolement.

H.M.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page