Maroc

Abdallah Chater : «Les objectifs ont été atteints»

Abdellah Chater, directeur du Centre régional d’investissement

La quatrième édition des Journées portes ouvertes (JPO)  du Centre régional d’investissement de Casablanca-Settat a eu lieu du 8 au 10 mai. Abdallah Chater, directeur du CRI, fait le bilan de ces rencontres dédiées aux entreprises créées via le guichet unique du CRI. Plus de 120 entreprises et porteurs de projets ont participé aux travaux des ateliers.

Les Inspirations ÉCO : Le Centre régional d’investissement de Casablanca-Settat vient d’organiser ses Journées portes ouvertes. Quelle est la particularité de cette 4e édition ?
Abdallah Chater : Les Journées portes ouvertes (JPO) sont nées d’un partenariat  entre le CRI de la région de Casablanca-Settat et le Conseil régional de l’Ordre des experts comptables.  Elles s’inscrivent dans le cadre d’un ensemble de mesures d’accompagnement du CRI au profit des investisseurs et entrepreneurs. La petite entreprise joue un rôle majeur dans la construction d’une économie régionale dynamique. Celle-ci est indispensable pour créer croissance, prospérité et emplois. Mais pour autant, créer son entreprise, savoir maintenir le cap et en assurer sa pérennité à moyen et long terme, n’est pas chose aisée, d’où l’organisation de ces Journées. La particularité de cette quatrième édition est l’organisation des Journées sur la quasi-totalité du territoire de la région, c’est à dire Casablanca, Settat, El Jadida, Mohammedia et Berrechid.

Qu’attendiez-vous de ces rencontres ?
L’objectif de ces journées était de répondre aux besoins des entrepreneurs et investisseurs en matière de conseil à travers des ateliers thématiques animés par des experts comptables, suivis de rendez-vous B to B, où tout participant bénéficiait de 30 minutes de conseil personnalisé et gratuit. Les thématiques abordées lors des JPO, étaient des thématiques en rapport avec la vie de la jeune entreprise, le suivi administratif, la tenue de la comptabilité, les déclarations fiscales, l’établissement des comptes annuels, etc… La thématique de l’édition 2018 était le «calendrier des arrêtés des comptes sur les plans comptable, juridique et fiscal», qui traite particulièrement de l’un des soucis majeurs des créateurs d’entreprises, à savoir la mise en place de l’échéancier concernant les arrêtés des comptes. C’est un processus récurrent qui revêt une importance majeure pour l’entreprise, les impératifs de gestion interne ainsi que pour les volets juridique et fiscal en rapport avec l’activité de celle-ci.

Quel bilan faites-vous de ces JPO ?
Le bilan général de cette quatrième édition était satisfaisant, eu égard au déroulement des Journées et la présence de plus de 120 entreprises et porteurs de projets. Ces derniers ont pu participer aux travaux des ateliers et bénéficié de rendez-vous B to B de 30 minutes au lieu de 15 lors des éditions précédentes.   20 experts comptables, mobilisés par le conseil régional de l’Ordre des experts comptables de la région centre et sud, étaient à leur disposition.

Les JPO sont dédiées aux entreprises créées via le guichet unique du C.R.I. Qu’en pensent les participants ?
Un questionnaire d’évaluation a été distribué aux participants.  80 % d’entre-eux estiment à 80% que les rencontres répondent parfaitement à leurs attentes. Ils souhaitent aussi la présence en plus des experts comptables d’autres opérateurs publics et privés, notamment les banques, les fonds d’investissement, etc… Une 5e édition est en cours de préparation. Elle  sera donc élargie à d’autres intervenants de l’écosystème entrepreneurial régional.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page