Politique

Région d’Agadir : les bulletins nuls pèsent encore sur l’acte de vote

Si au niveau de la circonscription locale d’Agadir-Ida Outanane les voix annulées sont de l’ordre de 15.217 voix aux récentes élections législatives, ce chiffre est plus conséquent à la circonscription régionale de Souss-Massa où il a atteint 91.530 voix annulées. Au niveau de la commune d’Agadir, 8.485 voix ont été annulées.

Malgré le taux de participation qui a atteint plus de 36% à la circonscription locale d’Agadir-Ida Outanane et 51,21 % à la circonscription régionale Souss-Massa, respectivement, à l’occasion des élections législatives et régionales, les bulletins nuls continuent de peser lourd sur l’opération de vote dans les deux circonscriptions. Si au niveau de la circonscription locale d’Agadir Ida Outanane les voix annulées sont de l’ordre de 15.217 voix suite aux récentes élections législatives, ce chiffre est plus conséquent au niveau de la circonscription régionale du Souss-Massa. En chiffres, il a atteint selon les résultats partiels et temporaires suite au triple scrutin du 08 septembre 2021, l’équivalent de 91.530 voix. Il va sans dire que ces bulletins nuls représentent l’équivalent de 14% des personnes qui ont réellement voté lors des élections législatives (108.124 électeurs) au niveau de la circonscription locale d’Agadir Ida Outanane alors que le nombre d’inscrits est égal à 316.821 personnes. De ce fait, les personnes qui ont réellement exprimé leurs voix sont de l’ordre de 92.907 personnes.


Circonscription régionale : 12,44% des votes nuls
S’agissant de la circonscription régionale de Souss-Massa, qui englobe 1.505.078 inscrits, les votes nuls représentent près de 12,44 %, soit 91.530 voix annulées. Le nombre de votants, quant à lui, est de l’ordre de 736.046 personnes tandis que les voix exprimées ont atteint 644.516 voix. En ce qui concerne les élections communales, cette fois-ci, au niveau de la commune urbaine d’Agadir qui compte 213.115 inscrits, les voix annulées s’élèvent à 8.485. Le nombre de personnes ayant voté a atteint 53.369 contre 44.884 voix réellement exprimés. De ce fait, le nombre de voix annulées avoisinent les 16% en se référant au nombre de votants (53.369) dans cette commune urbaine qui a enregistré un taux de participation d’environ 26%. Reste à comprendre ce que signifient ces votes.

Que signifient les votes nuls ?
N’entrant pas en compte dans les résultats du scrutin, cette catégorie comporte les votes blancs et les votes nuls. Si les premiers peuvent être assimilés à un vrai message politique, signifiant le refus des électeurs de choisir, les seconds sont souvent considérés comme le résultat d’une erreur de manipulation. Dans le détail, les voix annulées sont celles qui ne respectent pas les règles édictées par le code électoral, allusion faite aux critères matériels. Il s’agit de bulletins portant un signe extérieur ou intérieur susceptible de nuire au secret du vote en plus des bulletins trouvés dans l’urne sans indication de vote ou comportant l’indication de vote au profit de plusieurs listes ou candidats. A cela s’ajoutent les bulletins comportant un ou plusieurs noms rayés d’une ou plusieurs listes ou d’un ou plusieurs candidats.

Agadir : le RNI évince le PJD
Avec un taux de participation égal à 36,01%, à la circonscription d’Agadir- Ida Outanane, à l’occasion des élections législatives, le RNI a décroché son premier siège grâce à Karim Achengli, avec 37.847 voix. Il est suivi du PAM, à travers son candidat Hamid Wahbi (9375 voix), Jamal Diwany du PI (6131 voix) et Hassan Oumribt du PPS. S’agissant des élections régionales, elles ont permis au RNI de remporter, selon les résultats définitifs, presque la moitié des sièges du Conseil régional de Souss-Massa. Il s’agit de 23 sièges sur 57 sièges pour le Parti de la colombe. Il est suivi du PI et du PAM avec, respectivement, 12 et 11 sièges. Par ailleurs, l’USFP, le PJD et le PPS ont remporté trois sièges chacun, tandis que le MP et le FFD ont eu un siège chacun. En ce qui concerne les résultats des élections communales, le RNI a décroché 29 sièges sur 61 que compte le conseil communal d’Agadir. Il est suivi du PAM (6 sièges), du PJD et de l’USFP (5 sièges chacun), du PI (4 sièges), alors que le reste revient à cinq autres formations.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page