Politique

Crise de l’eau : les mesures déployées par le gouvernement 

Afin d’éviter une crise de l’eau, le gouvernement renforce les investissements et décide de gérer la raréfaction de la ressource hydrique, et ce, en œuvrant à la mobilisation des ressources et à l’amélioration de la gouvernance, avec une mise en œuvre stricte du programme de construction de barrages, de dessalement de l’eau de mer, et de traitement des eaux usées et des eaux pluviales.

En outre, une enveloppe financière de 10,6 MMDH est allouée – dans le cadre du budget 2023 (en augmentation de 5 MMDH par rapport à l’année précédente) – pour la mise en œuvre d’un ensemble de projets structurants.

Par ailleurs, des mesures urgentes ont été prises, dont la priorité est d’assurer la disponibilité de l’eau potable dans les zones touchées, en particulier au niveau des bassins de la Moulouya, de Oum Errabie et du Tensift, et de faire face aux différents impacts négatifs résultant de la sécheresse, tels que l’exode rural et les dommages sur les chaînes de production agricole.

Le gouvernement a également alloué une enveloppe financière de 3 MMDH aux bassins touchés par les pénuries d’eau, et supervisé la signature d’un ensemble de conventions entre les différentes parties prenantes pour surmonter les conséquences du déficit hydrique. Ces mesures concernent quatre bassins hydrauliques, dont le bassin de l’Oum Errabie, de Tensift, de la Moulouya, et du Drâa-Tafilalet, pour un coût total estimé à 2,335 MMDH.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page