Monde

Vendôme : Louis Vuitton s’offre une caserne du XVIIIe siècle comme nouvel atelier

Le célèbre maroquinier, Louis Vuitton,  est tombé amoureux d’une ancienne caserne du XVIIIe siècle basée à Vendôme en France, et se l’offre comme nouvel atelier de travail.


« Le site de 3.000 m² sera rénové en deux temps à partir de 2019 », rapporte le quotidien français, Les Echos. 1,7 million d’euros, telle est la somme versée par la filiale de LVMH pour s’approprier « une ancienne caserne du XVIIIe siècle, bâtie sur le réfectoire d’une abbaye Bénédictine », lit-on dans la presse française.  

Louis Vuitton s’est aussi permis à 10.000 euros – auprès de la ville – le droit d’utiliser la marque « Vendôme » en classe 18 de l’INPI, qui concerne les articles en cuir, rapporte Les Echos. Par ailleurs, le montant de la rénovation de ce monument « classé », oscillera entre 15 et 20 millions d’euros, « auxquels s’ajoutera l’équipement matériel du site », poursuit le quotidien. « Nous avons estimé la rénovation entre 15 et 20 millions d’euros. C’était inabordable pour nos finances », souligne le maire (UDI) Pascal Brindeau, « ravi de trouver un mécène qui amènera de l’activité en centre-ville », rapporte cette fois-ci Le Parisien.

Louis Vuitton, qui a augmenté l’année dernière son chiffres d’affaires à 42 milliards d’euros et 5,1 milliards d’euros de bénéfices nets, compte recruter et former quelque 180 salariés dès la fin de l’année 2018, pour un début d’activité effectif dès 2020.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page