Monde

Turquie : l’inflation franchit un nouveau cap

L’inflation en Turquie a franchi un nouveau cap, à 83,4 % sur un an au mois de septembre, après avoir dépassé les 80,21% en août, selon les données officielles publiées lundi. Cette forte hausse des prix à la consommation est la conséquence de l’effondrement continu de la livre turque et d’une nouvelle baisse du taux directeur, de 13 à 12%, annoncée la semaine dernière par la Banque centrale.

La monnaie turque, qui a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis le début de l’année, s’échangeait lundi matin à 18,56 livres turques pour un dollar. Le Groupe de recherche sur l’inflation (ENAG), composé d’économistes turcs indépendants qui conduisent leurs propres estimations, affirme pour sa part lundi que l’inflation a dépassé les 186% sur un an, selon ses propres calculs, avec une hausse de 5,30 % en septembre. La hausse des prix à la consommation est un sujet brûlant en Turquie, à moins de neuf mois de la prochaine élection présidentielle.

Pour beaucoup de Turcs, les hausses de prix deviennent difficilement soutenables: 48% des salariés perçoivent le salaire minimum, qui s’élève à 5.500 livres turques, soit moins de 330 dollars. Le président Erdogan, qui dit privilégier la croissance et les exportations à la stabilité des prix, promet que la Turquie «surmontera» le problème de l’inflation après le Nouvel an.

J.G avec agences / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page