Monde

Refus de renégocier l’accord sur le programme nucléaire

Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, accuse Trump de chercher à «saboter» l’accord sur le nucléaire iranien. (REUTERS Alexander Zemlianichenko/Pool)

Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, a déclaré vendredi que l’accord sur son programme nucléaire conclu en 2015 n’était pas «renégociable».

Le ministre réagissait à l’annonce faite à Washington que les Etats-Unis fixaient un ultime délai pour, aux yeux de Donald Trump, améliorer les termes de cet accord cadre.

Dans un message sur son compte Twitter, Mohammad Javad Zarif a estimé que le président américain ne fait que se livrer «à des tentatives désespérées de saper les fondements d’un accord multilatéral solide».

Trump a confirmé vendredi, pour la «dernière fois», la suspension des sanctions économiques dont bénéficie l’Iran en vertu de l’accord de 2015 qui encadre les activités nucléaires de la République islamique.

Le président américain a fixé un ultime délai, de 120 jours, pour permettre aux Etats-Unis et à leurs partenaires européens de corriger, a-t-il dit, les «terribles défauts» dont souffre cet accord signé à Vienne le 14 juillet 2015

 

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page