Monde

Les USA en pourparlers avec Musk pour permettre aux Iraniens d’avoir accès à Internet

La Maison Blanche a engagé des pourparlers avec Elon Musk sur la possibilité de mettre en place le service Internet par satellite de SpaceX, Starlink, en Iran, rapporte vendredi CNN, qui cite des responsables au fait des discussions. Les pourparlers surviennent alors que l’administration Biden cherche des moyens de soutenir le mouvement de protestation iranien qui a débuté il y a un peu plus d’un mois après la mort de Mahsa Amini, 22 ans, après avoir été détenue par la police.

La Maison Blanche considère la technologie compacte et facile à utiliser de Starlink comme une solution potentielle pour contourner les restrictions mises en place par Téhéran et faciliter les communications des militants. Le gouvernement américain s’est déjà tourné vers Starlink pour aider à fournir des services de télécommunication cruciaux à l’Ukraine.

Le Pentagone a indiqué cette semaine que des pourparlers avec SpaceX au sujet de l’Ukraine étaient en cours, après que des documents obtenus par CNN aient montré que SpaceX avait mis en garde le Pentagone le mois dernier qu’il ne pouvait plus financer ou entretenir Starlink en Ukraine « pour une durée indéterminée ». SpaceX affirme que la fourniture de services Starlink en Ukraine lui a coûté 80 millions de dollars jusqu’à présent et que d’ici la fin de l’année, les coûts dépasseront 100 millions de dollars.

Starlink utilise des satellites pour transmettre le service Internet à des terminaux compacts au sol. SpaceX compte environ 3.000 satellites de ce type actuellement en orbite et environ 20.000 terminaux au sol en Ukraine.

Le président Joe Biden a exprimé de manière claire son soutien aux manifestants iraniens.

Biden a déclaré dans un communiqué le 3 octobre que son administration « se tient aux côtés des femmes iraniennes et de tous les citoyens iraniens qui inspirent le monde par leur bravoure ».

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page