Monde

Les mutins acceptent l’accord avec l’armée

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Les soldats mutins ivoiriens ont accepté l’accord du gouvernement destiné à mettre un terme à la révolte militaire qui a plongé le pays dans l’incertitude pendant quatre jours.

Depuis vendredi matin, les soldats ont tiré en l’air dans leur camp et manifesté dans les rues des principales villes de la Côte d’Ivoire ;


C’est en novembre 2016 que des militaires de Bouaké ont déclenché une mutinerie pour exiger le paiement d’une prime de 12 millions de francs CFA.

Les mutins sont pour la plupart d’anciens rebelles qui ont occupé le nord de la Côte d’Ivoire à partir de 2002 lorsque le pays a été coupé en deux après un coup d’État manqué.

En 2010-2011, ils avaient soutenu l’actuel président Alassane Ouattara pendant la crise post-électorale quand l’ancien président Laurent Gbagbo avait refusé de reconnaître sa défaite et que 8.500 d’entre eux avaient été intégrés dans l’armée.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page