Monde

L’ambassade des États-Unis prévient d’un risque d’attentat à Johannesburg

L’ambassade des États-Unis en Afrique du Sud a émis, mercredi, une alerte de sécurité prévenant les citoyens américains d’un risque d’attentat durant le weekend contre « des rassemblements » à Sandton, dans le nord de Johannesburg.

« Le gouvernement américain a reçu des informations indiquant que des terroristes planifient un attentat ciblant de grands rassemblements dans le périmètre autour de Sandton », lit-on dans cette alerte diffusée sur le site de l’ambassade.

L’ambassade américaine avait auparavant conseillé aux citoyens américains d’éviter d’accéder au parc national Kruger via la porte Numbi.

Cette alerte a été lancée suite au meurtre brutal, au début du mois, d’un touriste allemand de 67 ans près du parc national Kruger, le plus grand de l’Afrique du Sud, ainsi qu’à la hausse de la criminalité dans la région.

Quatre touristes allemands qui se dirigeaient vers le parc ont été pris en embuscade dans leur véhicule par trois suspects armés. L’un d’entre eux a trouvé la mort sur les lieux.

Après une forte augmentation du nombre d’enlèvements ces dernières années, l’Afrique du Sud a l’un des taux d’enlèvement les plus élevés au monde. Le pays est l’un des plus violents au monde, avec 74 meurtres et 122 plaintes pour viol par jour, selon des statistiques du gouvernement.

Toutes les vingt minutes, une personne est tuée dans le pays. Le nombre des meurtres, en hausse de 8,9% par rapport à l’année précédente, « reste obstinément inquiétant », a reconnu le ministre de la Police, Bheki Cele, lors d’un point presse à Pretoria.

Le gouvernement sud-africain prend note de l’alerte

Le gouvernement sud-africain a pris note de l’alerte d’une possible attaque terroriste à Johannesburg, publiée par l’ambassade des États-Unis sur son site Internet, et assure que les forces de l’ordre surveillent toute menace contre le public, indique jeudi la Présidence.

«Il est de la responsabilité des forces de sécurité sud-africaines de s’assurer que tous les habitants de notre pays se sentent en sécurité », souligne la Présidence dans un communiqué, précisant que «l’alerte fait partie de la communication standard du gouvernement américain à ses citoyens».

La Présidence assure que les forces de l’ordre «continuent de surveiller toute menace à l’encontre de nos citoyens, de notre nation et de notre souveraineté». «Les menaces sont évaluées en permanence et sont prises en compte pour assurer la sécurité de tous. En cas de besoin, le gouvernement sud-africain sera le premier à informer le public de toute menace imminente», indique-t-on de même source.

L’ambassade des États-Unis en Afrique du Sud a émis, mercredi, une alerte de sécurité prévenant les citoyens américains d’un risque d’attentat durant le weekend contre « des rassemblements » à Sandton, dans le nord de Johannesburg.

« Le gouvernement américain a reçu des informations indiquant que des terroristes planifient un attentat ciblant de grands rassemblements dans le périmètre autour de Sandton », lit-on dans cette alerte diffusée sur le site de l’ambassade.

L’ambassade américaine avait auparavant conseillé aux citoyens américains d’éviter d’accéder au parc national Kruger via la porte Numbi, suite au meurtre brutal, au début du mois, d’un touriste allemand de 67 ans.

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page