Monde

Justin Trudeau double la mise en faveur d’une éducation pour tous

 


 

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a annoncé aujourd’hui à Davos, en Suisse, que son pays versera une enveloppe de 180 millions de dollars au Partenariat mondial pour l’éducation pour la période de 2018 à 2020.

Ce financement, qui représente le double de ce que le Canada verse actuellement chaque année audit partenariat soutiendra de manière ciblée l’éducation des filles et aidera à renforcer les systèmes d’éducation dans les pays en développement, a précisé Trudeau, qui prend part au Forum économique mondial.

«Le Canada est déterminé à s’assurer que les jeunes de partout dans le monde, particulièrement les filles, reçoivent l’éducation qu’ils méritent», a-t-il affirmé.

«Offrir une éducation de base de qualité est l’une des choses les plus importantes que nous pouvons faire pour les enfants, et c’est également la voie vers un monde plus pacifique, prospère et égal pour tous», a ajouté le premier ministre dans un communiqué.

Rappelant que le Canada appuie depuis longtemps l’aide au développement qu’offre ledit partenariat, Trudeau a indiqué que cette aide permet d’assurer une éducation de base de qualité pour les enfants, particulièrement les plus pauvres, les plus vulnérables et ceux qui vivent dans des pays fragiles ou touchés par des conflits.

«Les investissements du Canada contribuent à établir des systèmes d’éducation solides qui permettent aux enfants et aux jeunes, et surtout aux filles, de recevoir une éducation de qualité pendant un cycle d’apprentissage de 10 ans», a-t-il précisé.

«Nos investissements aident également à veiller à ce que les jeunes et les adultes, en particulier les jeunes femmes, acquièrent les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour obtenir un emploi et réaliser leur plein potentiel», a précisé le Premier ministre canadien.

Pour les périodes 2011-2014 et 2015-2018, la contribution du Canada au Partenariat mondial pour l’éducation a atteint respectivement 57,6 millions de dollars et 120 millions de dollars, sachant que le Canada figure parmi les dix plus importants donateurs bilatéraux au partenariat.

Grâce aux engagements financiers qui ont été pris durant la période 2018-2020, le partenariat vise à aider 19 millions d’enfants de plus à terminer leurs études primaires, dont 9,4 millions de filles et plus de 10,8 millions d’enfants vivant dans des pays fragiles ou touchés par des conflits.

Il compte aussi aider 6,6 millions d’enfants de plus à terminer le premier cycle de leurs études secondaires, dont 3,9 millions de filles et 3,9 millions d’enfants vivant dans des pays fragiles et touchés par des conflits.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page