Monde

États-Unis : Des détenus détournent 225.000 dollars

C’est grâce au piratage de tablettes connectées que 364 prisonniers américains ont réussi à détourner 225.000 dollars de «crédit». Lesdites tablettes ont été fournies par l’entreprise JPay, leader de la vente de tablettes aux centres de détention américains.

C’est une faille logicielle qui a permis à ces prisonniers de se faire créditer virtuellement cet argent via leur compte sur ces tablettes connectées, expliquait l’agence Associated Press jeudi dernier relayée par le 20 Minutes. Cette expérience a permis aux mis en cause d’acheter des contenus multimédia tels que de la musique et des jeux en ligne ou encore différentes applications.

Il est vrai qu’au pays de l’Oncle Sam en général les prisons sont souples quant à l’accès à des tablettes numériques. Ce genre de produit laisse le lien entre les prisonniers et leurs familles ouvert, mais est aussi un moyen de divertissement.

D’ailleurs, JPay a décidé en 2002 de se lancer «dans la commercialisation de services numériques dans les prisons américaines». Moyennant des sommes exorbitantes, la firme a fait de ce projet un business lucratif.

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page