Monde

Après New-York et Tokyo, Madrid interdit le «manspreading»

 

 


La ville de Madrid vient d’interdire le «manspreading», cette manie qu’ont certains hommes dans les transports en commun à empiéter sur l’espace de leurs voisins. New-York et de Tokyo ont, également, interdit cette attitude dans les transports publics.

Derrière cette interdiction se trouve le mouvement féministe Microrrelatos Feministas qui a lancé une pétition dénonçant cette habitude masculine. Récoltant plus de 12.000 signatures, l’initiative a pu être appliquée après que la mairie de Madrid a réagi en créant une campagne interdisant le «manspreading» et souhaite l’étendre dans tout le pays et dans tous types de transports.

Ainsi à partir de mi-juin, un nouveau panneau interdisant cette habitude sera affiché dans les bus de la ville de Madrid.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page