Culture

Solar Impulse 2 célèbre son tour du monde sans carburant

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Bertrand Piccard et André Borshberg, les deux pilotes de Solar Impulse 2, après avoir bouclé leur tour du monde./DR

Ce n’est pas de la science-fiction, mais une réalité. Solar impulse 2 a bouclé avec succès son tout premier tour du monde sans aucune goutte de carburant. L’avion a atterri mardi 26 juillet à 4h05 à Abou Dhabi, son point de départ, après 16 mois de voyage. Solar Impluse 2, alimenté uniquement en énergie solaire, avait décollé le 9 mars 2015 ; le début d’un voyage de 40.000 km en environ 500 heures de vol. 


Ce tour du monde a été réalisé par les pilotes suisses Bertrand Piccard et André Borshberg. En tout, ils ont fait 16 escales, notamment à Oman, en Inde, en Birmanie, en Chine, au Japon, aux États-Unis, en Espagne ou encore en Égypte. Les deux Suisses ont piloté à tour de rôle dans un cockpit de 3,8 m², sans air conditionné ni chauffage, mais équipés de bouteilles d’oxygène pour leur permettre de respirer.

Du côté du pilote André Borschberg, ce record était «un défi humain plus que technique». Quant à Bertrand Piccard, il était surpris à l’atterrissage : «Nous l’avons fait», a-t-il dit, ajoutant : «Je ne peux pas croire que j’ai atterri, treize ans après avoir rêvé de voler autour du monde sans carburant». 

«L’avenir est propre», a dit Bertrand Piccard sur le tarmac, applaudi par la foule. Ce dernier a confié que «très bientôt, il y aura des passagers sur des avions électriques qui seront rechargés sur le sol», estimant qu’il faudra attendre pour voir d’autres avions solaires.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page