Culture

Marrakech: Mina Binebine nous reçoit au Palais Es-Saadi

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

L’artiste, aux multiples talents, a récemment révélé sa nouvelle collection dans le décor authentique du Palais Es-Saadi de Marrakech. Coup de projecteur sur ce Fashion Show haut en couleurs.

Chose promise, chose due, Mina Binebine nous a reçus jeudi 14 octobre 2021 au sein du palace Es-Saadi pour un défilé résolument pas comme les autres. Au menu de cet événement tant attendu, des stars marocaines et des artistes de tous bord ainsi qu’une jeunesse bobo chic, triée sur le volet. Tous étaient réunis hier pour admirer les pièces de la nouvelle collection «Patchwork», signée Mina Binebine. Avec ce défilé, Mina, âgée tout juste de 26 ans, entre littéralement dans la cour des grands. Pour faire honneur à cette nouvelle collection, la créatrice, digne héritière de la créativité Binebine, s’est donné le pari de casser les codes, avec un parterre de mannequins de grande classe, qui répondent à des critères de beauté parfaite, fût-ce dans leurs imperfections. La sobriété est le maitre mot de la mise en scène du Catwalk.


Un écran reprend la signature de la créatrice et met en avant une ambiance tantôt voluptueuse, tantôt électro, à son image. L’ambiance se pare alors d’une voix off féminine, celle de Mina, qui amorce la magie de ce défilé, «Tout m’inspire, les couleurs, les visages, j’aime les visages atypiques, je suis heureuse de présenter ma collection devant mon Maroc, devant les gens que j’aime». Il est clair qu’elle n’en est pas à son coup d’essai. Débute alors le défilé, avec une collection en grande pompe et haute en couleur : «Patchwork». Le ton est lancé, les mannequins défilent. Du rouge, du jaune, du bleu roi, du vert bouteille, une palette de couleurs vives et des silhouettes qui s’enchaînent.

Une mode plus inclusive!
Un show millimétré à la seconde près, avec des pièces toutes plus originales les unes que les autres, que révèle la créatrice au grand public. Des robes fleuries, des fentes assumées, des costumes en velours, à la manière des grands créateurs, Mina surfe sur la tendance actuelle et ose le pari d’une collection à la fois androgyne et ultra féminine. Tissus de tapis berbère, déclinés en ceintures, en corsets mais aussi en vestes, un souffle nouveau pour cet étendard du patrimoine marocain. On retrouve, dans ce défilé, les pièces phares de l’artiste, qui rendent hommage à son pays et à Marrakech, véritable source d’inspiration pour elle. Clou du spectacle, la fameuse robe blanche venant sublimer le savoir-faire d’une créatrice qui, après Miami et un premier défilé présenté au Palais Namascar il y a quelques mois, nous charme et nous éblouit de son talent cosmopolite. On regrette, néanmoins, le peu d’inclusivité de cette nouvelle collection, à l’heure où la mode se réinvente et se remet en question. Mais le défilé de Mina Binebine marque, tout de même, le début d’un cheminement vers l’acceptation de la diversité humaine et la vision d’une jeunesse plus tolérante et ouverte sur le monde.

Pop-Up Store vitaminé au Palais Es-Saadi

Pour jouer les prolongations, la jeune designer continuera d’émerveiller nos yeux puisque sa nouvelle collection sera exposée, durant un mois, au Palais Es-Saadi. Fashion addict, ou simple curieux, vous pourrez donc admirer les créations colorées et assurément modernes de Mina, dans la boutique éphémère de l’hôtel et y dénicher des pièces pas comme les autres.

Eliane Lafarge / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page