Culture

L’UPF Maroc trace ses priorités pour 2019

La formation, les débats, le développement de partenariats, la défense des droits des journalistes etc… font partie des grands chantiers de la section marocaine de l’Union de la presse francophone, qui vient de tenir son Assemblée générale ordinaire. 

La section marocaine de l’Union de la presse francophone (UPF-Maroc) a un programme chargé pour l’année 2019. L’association, qui a tenu son Assemblée générale ordinaire samedi 16 février à l’hôtel Kenzi de Casablanca, a présenté son plan d’action après approbation des rapports moral et financier pour l’exercice allant du 1er janvier au 31 décembre 2018. «Ce plan d’action, qui s’inscrit dans le sens de la consolidation des acquis», a déclaré Meriem Oudghiri, présidente de l’UPF-Maroc.

En effet, depuis deux ans, l’association a multiplié les activités «aussi bien au niveau national qu’international». Ainsi, le cycle des Tea Time, qui connaît un grand succès, sera reconduit cette année. Ce rendez-vous mensuel permet aux membres de se retrouver pour échanger sur des questions d’actualité avec des personnalités du monde de l’entreprise, de la politique, de la société civile, etc. L’UPF a notamment reçu Nouzha Skalli, ex-ministre du Développement social, de la famille et de la solidarité; les chevilles ouvrières de l’association Casa Mémoire à la veille des 10e Journées du patrimoine; la sociologue Soumaya Naamane Guessous et Rabéa Naciri, féministe et experte de la question du genre et des droits des femmes au Maroc.

Pour son prochain rendez-vous, le 26 février, l’UPF recevra Younès Moujahid, président du Conseil national de la presse (CNP). L’occasion de débattre les défis auxquels font face aujourd’hui le secteur et la profession. Sur le plan de la formation continue, l’UPF reconduit et renforce son partenariat avec le groupe Orange. Rappelons qu’une première session a été assurée en février 2018 sur «Les réseaux sociaux et la e-réputation» par deux journalistes de France 24. Un nouveau planning, plus musclé, est en cours d’élaboration. Un partenariat vient d’être conclu avec la Librairie Porte d’Anfa, à Casablanca, pour que les membres de l’association puissent bénéficier de réductions pour l’achat de livres.

À l’international, l’UPF-Maroc était présente aux Assises de la presse francophone, tenues à Erevan (Arménie) en octobre dernier, sur le thème de la migration. La section marocaine sera également présente aux prochaines assises prévues en novembre au Cameroun. 

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page