Culture

Festival Andalussyat : une 20e édition sous le prisme du vivre-ensemble

Les amateurs de musique andalouse auront rendez-vous avec la 20e édition du festival «Andalussyat» (du 7 au 9 décembre), organisée sous le thème : «Musique et sport, deux vecteurs de développement et du vivre-ensemble». Un clin d’oeil à l’organisation conjointe de la Coupe du monde de football avec l’Espagne et le Portugal, et se déroulera dans les villes de Casablanca, Rabat et El Jadida.

La 20e édition d’Andalussyat se démarque par sa thématique qui met en lumière le caractère transfrontalier de la musique andalouse, ainsi que les valeurs civilisationnelles qu’elle véhicule depuis des siècles. La programmation prévoit notamment un concert sur le thème «Les deux rives», qui mettra en vedette une troupe espagnole de flamenco et une troupe de fado portugais sous la direction du maestro Omar Metioui. Un concert qui célèbrera, à sa manière, l’organisation conjointe de la Coupe du monde par le Maroc, l’Espagne et le Portugal.
Sous le thème «Musique et sport, deux vecteurs de développement et du vivre-ensemble», la 20e édition du Festival Andalussyat se déroulera du 7 au 9 décembre dans les villes de Casablanca, Rabat et El Jadida.
Parmi les têtes d’affiche de cette année, on compte notamment Mohamed Briouel, Abderrahim Souiri ou encore Hadj Mohamed Bajdoub. Cette édition sera aussi une occasion de souligner l’attachement du Maroc à son patrimoine culturel immatériel dont la musique andalouse est une composante majeure. Autre particularité de la programmation : l’Oud Caravane qui aura lieu le 9 décembre au Mazagan d’El Jadida et qui sera animée par les virtuoses du luth marocain, notamment Karim Kadiri, Nabil Khaldi, Nasser Houari et Karim Slaoui.
Ouverture à l’international
Pour Azzedine Kettani, président de l’Association des amateurs de la
musique andalouse du Maroc (AAMAM), «le festival Andalussyat renoue cette année avec son ouverture à l’international en accueillant des artistes espagnols et portugais». Pour sa part, le trésorier de l’association musicale, Aziz Alami, a indiqué que «cette édition célébrera le 65e anniversaire de la création de l’AAMAM et aura pour vocation de promouvoir les valeurs universelles du vivre-ensemble et du sport qui sont des vecteurs de développement».
Pour célébrer cet anniversaire, l’AAMAM présentera l’anthologie universelle de la musique andalouse qui a été notamment réalisée avec le concours de l’UNESCO. S’exprimant sur la vocation de ce festival musical, Mohamed Jamaï, président-fondateur d’Andalussyat, a notamment rappelé que depuis sa création, «le festival a permis à la musique andalouse marocaine de briller de mille feux aux côtés des musiques venues des quatre pays qui partagent avec le Maroc le concept Al Andalous, à savoir l’Espagne, le Portugal, l’Algérie et la Tunisie».
Sur le plan culturel, cette édition sera «une occasion pour faire découvrir l’AAMAM aux jeunes, notamment via ses manifestations culturelles, son musée qui regorge d’instruments rares, et sa bibliothèque riche en manuscrits authentiques», indique pour sa part Mounir Sefrioui, vice-président de l’association.
Un partenaire de choix
Fort de sa vocation de soutien à la culture et au sport, Dislog Group s’est allié à l’Association des amateurs de musique andalouse du Maroc (AAMAM), organisatrice du Festival Andalussyat. Le groupe industriel a annoncé son soutien à la promotion de cette musique ancestrale en figurant parmi les sponsors officiels sur les cinq prochaines années de l’AAMAM qui pourra poursuivre sa cause en faveur de la préservation de ce patrimoine à travers les activités culturelles et artistiques qu’elle entreprend sachant que son objectif premier est l’inscription de la musique andalouse «Al Ala» au patrimoine immatériel universel de l’UNESCO.
Moncef Belkhayat, CEO de Dislog Group, s’est dit «extrêmement fier de prendre part à cet effort de promotion, qui est en soi une action citoyenne en faveur de l’ancrage du patrimoine culturel». Et de confirmer : «Notre vocation, en tant qu’acteur économique majeur, est aussi de soutenir l’art, la culture et le sport dans notre pays qui sont des vecteurs clés de développement». «Faire rayonner cette musique ancestrale et œuvrer à sa pérennisation est une noble cause, à laquelle Dislog Group adhère pleinement. Quel meilleur canal pour ce faire que le festival Andalussyat qui célèbre, cette année, ses 20 ans d’existence !», poursuit-il.

 

Ahmed Ibn Abdeljalil / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page