Culture

Ayoub Qanir à Hollywood!

Le réalisateur marocain Ayoub Qanir./DR

Le réalisateur marocain Ayoub Qanir vient d’être contacté par une des plus grandes agences hollywoodiennes afin d’adapter son court métrage «Artificio Conceal» en long métrage. Une grande nouvelle pour le réalisateur qui s’apprête à voir son film interprété par des stars du box-office américain.

Le plus américain des réalisateurs marocains a réussi son pari! Encore inconnu du grand public il y a encore quelques années, Ayoub Qanir a participé à l’édition 2014 du FIFM et présenté son court métrage «Artificio Conceal» en Off du festival. Depuis, c’est la consécration. Le film a fait le tour des festivals internationaux et raflé quelques prix au passage.


Basé sur le roman graphique éponyme, le film rassemble une palette de stars de cinéma à l’image de David Bailie (Pirates des Caraïbes), Simon Armstrong (Game of Thrones), Duran Fulton Brown (Jason Bourne 5) sans oublier Andrew Whipp, de la série Outlander. «En tant qu’acteur, on tombe rarement sur des scénarios comme Artificio Conceal: original, intriguant et très très sombre. Comment ne pas aimer?», confiera l’acteur Simon Amstrong.

Un film sombre, bien ficelé, avec une remarquable intrigue, de belles images, le tout servi par les interprétations de talentueux acteurs. Un court métrage qui a de la consistance, avec une histoire originale sur le pouvoir de la mémoire et la possibilité de hacker le cerveau tel un ordinateur. Intrigues, silences, malaises parfois sont mis à profit par le réalisateur Ayoub Qanir afin de tenir ses spectateurs en haleine.

Le film raconte l’histoire de Marcus Green, qui se réveille dans une salle d’interrogatoire d’Interpol et se rend compte que sa mémoire a été «hackée», ses souvenirs remplacés et son identité volée, voire perdue… En tant qu’ingénieur d’une grande multinationale, il doit découvrir à tout prix qui est entré dans son cerveau et dans son système nerveux. Cette quête d’identité sur fond de questions existentielles sur le temps et l’espace le mènera à des réponses qu’il n’avait jamais envisagées auparavant.

Aujourd’hui, une des plus grandes agences d’Hollywood souhaite adapter le film en long métrage avec de grands acteurs du box-office américain en vue. Celui qui a également sorti une bande dessinée sur la Marche verte en collaboration avec Marvel, travaille sur le roman graphique «Le premier Marocain dans l’espace» avec le talentueux Assaad Bouab…

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page