Culture

Ayoub El Machatt : Le musicien aux mains d’argent !

Ayoub El Machatt ne cesse d’étonner. Ce multi-instrumentaliste qui a déjà fait le buzz en chantant et jouant de plusieurs instruments en même temps à la «One-man-band», vient de sortir un album jazz oriental «A Prayer in the Sahara», dont le premier extrait s’intitule «Sawamit». Découverte.


Entre profondeur de l’Orient, mystère du Sud et envoûtement des sonorités africaines, Ayoub El Machatt sort un premier opus aux couleurs du jazz inspiré des racines de l’Afrique et de l’étendue du désert. Entre attachement aux rythmes venus du Sud et d’Orient, et l’élan vers des horizons d’expérimentations, ce premier titre baptisé : «A Prayer in the Sahara», est le prélude de l’album de jazz «Sawamit», dont la sortie officielle est prévue pour le 12 février. Entièrement composé et arrangé par Ayoub El Machatt, l’album est interprété par un groupe de musiciens virtuoses, venus de France, de Belgique et du Maroc, et issus d’univers musicaux différents : funk, afro-beat, swing et musique orientale. Ayoub El Machatt puise son inspiration dans le creuset des musiques du Maroc, mais aussi dans le blues, la bossa nova et les musiques turque et arabe. L’album se veut un brassage de world music, mais à la saveur marocaine bien prononcée. Construit autour de rythmes latinos et de grooves funky, Sawamit recherche ses mélodies dans le creuset des musiques du Maroc, entre l’aïta, les rythmes amazighs, andalous, issawis et sahraouis.

L’album est aussi plein de clins d’œil et de références pour divertir les mélomanes. Son ambiance hétéroclite est le fruit de la rencontre de musiciens d’horizons divers : Clément Pellegrin (trompette), Salma Sabour (saxophone ténor), Florent Bulot (trombone), Haïtham Bachari (saxophone alto) et Badreddine El Rharbi (luth). Et enfin Ayoub El Machatt, qui ressort encore une fois sa casquette de multi-instrumentiste, pour enregistrer en studio les claviers, la batterie, les percussions, la basse ainsi que les instruments traditionnels parsemant Sawamit. Compositeur, arrangeur et musicien multi-instrumentiste qui s’intéresse principalement au jazz, au blues et aux musiques du Maroc, Ayoub El Machatt, natif de Kénitra en 1993, montre, très jeune, un intérêt particulier pour la musique, en suivant des cours de solfège et de violon au conservatoire. Très curieux et emporté par les différents styles qu’il écoute, il se lance en autodidacte dans l’apprentissage de nombreux instruments, en parallèle avec son activité dans plusieurs groupes.

Il se fait rapidement connaître auprès du public en faisant le buzz sur Youtube grâce à ses vidéos de One-man-band, concept novateur qu’il a adapté pour la scène marocaine. Actuellement compositeur et producteur, il s’est enrichi de diverses collaborations en composant pour le théâtre, pour des courts-métrages et pour du Slam. Il est l’initiateur de l’expérience «Ayoub El Machatt & friends», groupe de scène d’inspiration Blues & Funk, en compagnie duquel il a joué une série de concerts dans le cadre de sa tournée nationale en 2015. Il prépare actuellement son premier album studio intitulé «Sawamit», prévu pour le 12 février 2016, où il mêle ses inspirations jazz aux musiques marocaines traditionnelles. La sortie officielle sera suivie d’une tournée à l’international. À suivre.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page