Culture

Autriche : Un musée pour vivre l’«expérience 007»

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

En Autriche, un nouveau musée au design futuriste vient reconstituer l’univers du célèbre James Bond. Baptisé «007 Elements», cet espace offre à ses visiteurs la possibilité de revive quelques sensations propres à l’univers du fameux agent 007.


Inauguré cette semaine dans les montagnes du Tyrol (sud), le complexe «007 Elements» ramène la légende Bond dans l’un des décors grandioses qui ont fait le succès de «Spectre», le 24e volet de la série sorti en 2015. «On a pensé qu’associer ce site exceptionnel et la marque mondiale Bond serait fantastique», explique à l’AFP Jakob Falkner, directeur de la compagnie des remontées mécaniques de Sölden, l’un des artisans du projet.

Le bâtiment lui-même est une prouesse que Bond n’aurait pas reniée: à 3.050 mètres d’altitude, une partie des 1.300 m² ont été creusés à même la roche, installant la plupart des salles «à l’intérieur de la montagne de façon à ce qu’on en voit le minimum de l’extérieur», explique l’architecte Johann Obermoser. «L’idée était aussi de sentir la violence de cette nature à l’intérieur, qu’on sente la pression des éléments», décrit-il encore. La température des salles est négative, même en été, car le bâtiment risquerait de se désintégrer si la roche environnante dégelait.

Revivre l’«expérience 007»

Imaginé en étroite collaboration avec la société de production britannique des James Bond, ce nouveau musée permet au visiteur une immersion visuelle et sonore dans les coulisses de la série à succès. A l’intérieur, «l’expérience 007» propose un parcours «cinématique» en neuf étapes dans des salles et tunnels obscurs habillés d’écrans géants et de miroirs. Le béton, la pierre, l’atmosphère glaciale: l’ambiance est digne d’un repaire d’agent secret.

Le visiteur voit défiler l’histoire de la série à travers les différents acteurs ayant incarné Bond et plusieurs lieux mythiques des films, avant de se trouver plongé dans des scènes d’action et leurs secrets de tournage. «Nous voulions donner la sensation de vivre ce qui se passe dans les films en utilisant l’architecture, le son, la lumière», explique Neal Callow, directeur artistique de plusieurs opus de James Bond, qui a supervisé la mise en scène du parcours avec le décorateur de cinéma Tino Schaedler.

Après le formidable coup de publicité qu’a représenté la sortie du film, la station autrichienne veut inscrire dans la durée son lien avec l’agent 007 et ainsi diversifier le profil de ses visiteurs.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page