Éco-Business

Ventes automobiles : la tendance à la hausse bascule

Ce n’est pas la grande forme pour le marché automobile nationale à fin novembre. Après quelques mois de croissance, les ventes repartent à la baisse. Un repli de 12,85% a été enregistré pour le marché du neuf pour le seul mois de novembre. Sur l’année, la régression a atteint 7,41%. 

Les signaux de reprise du marché automobile nationale se tassent avec la publication des statistiques de novembre, par l’Aivam. Après trois mois de croissance, la tendance s’inverse et passe au rouge. Une régression de 12,85% a été constatée sur les ventes globales du mois de novembre 2022 comparé au même mois de l’année dernière. Le volume écoulé durant le mois dernier a ainsi atteint 11.288 véhicules neufs. Cela dit, le cumul sur l’année s’affiche également dans le rouge, avec une baisse globale sur les 11 mois de l’année de 7,41% avec un total de 45.289 véhicules écoulés, comparativement à 156.920 unités enregistrées à fin novembre 2021. Cette tendance confirme ainsi les projections des acteurs du marché, qui s’attendaient à une baisse annuelle moyenne de 6%.

Baisse de 12,77%  pour le VP sur un mois
Par segment, le nombre des nouvelles immatriculations de véhicules particuliers (VP) s’est élevé à 128.895 unités au titre des onze premiers mois de l’année, en repli de 6,29%. Sur le seul mois de novembre, la baisse est estimée à 12,77%, avec 9.905 véhicules particuliers vendus, contre 11.355 véhicules en novembre 2021. Cette situation en berne est, en effet, toujours liée à la conjoncture internationale qui détend sur la situation de l’activité au Maroc, en l’occurrence le manque de disponibilité des stocks, mais aussi la problématique des semi-conducteurs qui ne risque pas de s’estomper de sitôt. Le marché des véhicules utilitaires légers subi la même morosité, ses ventes mensuelles se sont chiffrées à 1.383 unités avec une baisse de 13,45%.

Sur l’année, ce marché cumule 16.394 unités vendues, affichant une régression de 15,39%. Par marque, les statistiques de l’AIVAM n’affichent pas de grandes nouveautés, puisque Dacia domine toujours le marché des VP, avec une part de marché de 27,33%, soit 35.221 unités écoulées à fin novembre 2022. Elle suivie depuis plusieurs mois, par Renault qui a vendu 19.076 unités, avec une part de marché de 14,8%. La troisième marque du podium est Hyundai qui a écoulé 12.618 unités qui accapare désormais 9,79% de part de marché.

Par ailleurs, les bonnes performances à souligner sont celles d’Opel qui a écoulé 435 unités et une progression de 25% par rapport à novembre 2021, ou encore Peugeot avec 657 unités. Pour ce qui est du segment VUL, Renault a écoulé 4.076 unités (24,86% de part de marché), devant DFSK qui a vendu 2.424 véhicules (14,79% de part de marché) et Ford avec 1.789 unités (10,91% de part de marché).

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page