Éco-Business

Transformation numérique : le Fonds OPEP finance les TPME

Le Maroc et le Fonds de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour le développement international ont signé, récemment, un accord de prêt de 100 millions de dollars qui vise la promotion de l’inclusion financière et la transformation numérique.

Le Fonds de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour le développement international a signé un accord de prêt de 100 millions de dollars avec le gouvernement marocain. Ce financement a pour objectif d’aider à la construction et au développement du secteur financier inclusif national, mais vise aussi à moderniser l’économie et soutenir la relance post Covid-19 du Royaume.

Dans ce sens, le directeur général du Fonds OPEP, Dr Abdulhamid Alkhalifa, a assuré que «l’innovation inclusive est un facteur clé du développement durable. Ce prêt, qui met l’accent sur l’inclusion financière et numérique, contribuera à autonomiser les populations les plus vulnérables et les plus touchées, telles que les jeunes, les femmes, les petites entreprises ainsi que les entrepreneurs, et à soutenir une reprise économique durable à long terme du pays».

Le prêt du Fonds OPEP couvrira ainsi deux principaux piliers. Le premier a pour objectif d’assurer l’inclusion financière en diversifiant les sources de financement et de paiement pour les particuliers ainsi que les micro, petites et moyennes entreprises (TPME) en tirant parti de la technologie, tout en soutenant des infrastructures et des modèles de financement alternatifs.

Le second objectif du financement octroyé vise le financement de réformes destinées à aider les entrepreneurs numériques et les TPME à exploiter les opportunités économiques, tout en favorisant l’inclusion des jeunes, des femmes et des diplômés.

Ainsi, dans le cadre du «Programme d’inclusion financière et numérique», cofinancé avec la Banque mondiale, le Maroc mettra en œuvre des réformes pour fournir aux ménages et aux entreprises des services financiers abordables, transparents et durables -un élément clé de sa stratégie quinquennale qui vise à créer un environnement commercial plus favorable.

Dans ce sens, le programme contribuera à développer les services financiers numériques, tels que l’assurance, le crédit et la banque, afin de fournir aux particuliers et aux petites entreprises un accès accru et plus facile au systèmes financier. Le Fond OPEP rappelle, dans sa communication sur ce financement, que le Royaume, qui a démontré une résilience à la crise du Covid-19, est en pole position par rapport à d’autres économies émergentes.

Il ajoute que «le Maroc affiche des fondamentaux macroéconomiques sains avec des institutions et une politique économique solides. cependant, la crise sanitaire a fortement impacté l’économie du pays. En conséquence, le PIB réel s’est contracté de 7% en 2020».

Notons que l’institution œuvre en étroite collaboration avec le Maroc depuis plus de quatre décennies et a engagé environ 600 millions de dollars à ce jour, en particulier dans les secteurs de l’énergie, de la finance et des transports.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page