Éco-Business

Surf : le premier salon professionnel va voir le jour à Taghazout

Le Maroc dispose d’atouts à faire valoir en matière de surf. D’où l’organisation dans la baie de Taghazout, du 27 au 30 octobre 2022, du premier salon professionnel de surf en Afrique, un des temples nationaux de la discipline.

Taghazout Surf Expo, qui se tiendra du 27 au 30 octobre 2022 dans la baie de Taghazout, sera le premier salon professionnel de surf en Afrique. À l’initiative de l’association Taghazout surf expo, soutenue par l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et le Conseil régional du tourisme Agadir-Souss Massa, ce premier salon du genre constitue une occasion de prouver que le surf, une activité en pleine expansion, représente un important levier de développement pour la région et même le pays. L’idée est de montrer, selon un organisateur, qu’il y a toute une économie autour du surf à consolider et une inclusion sociale possible. Il faut dire que Taghazout est une destination phare du surf au Maroc, avec des spots sur une cinquantaine de kilomètres, très fréquentés tant par les débutants que les professionnels. Elle est même considérée comme l’un des spots les plus appréciés par les surfeurs du monde entier.

En effet, l’histoire de Taghazout avec le surf, qui a commencé dans les années 1970, a permis de créer tout un écosystème autour de ce sport, a-t-il relevé, notant que l’idée d’organiser ce salon découle de «notre conviction que Taghazout mérite d’avoir un événement qui célèbre le surf et met en avant le patrimoine naturel et humain de la région». Justement, Taghazout surf expo se déclinera en plusieurs activités visant à promouvoir un écosystème dans toute sa diversité et à soutenir une industrie du surf innovante, durable et responsable. Il s’articulera ainsi autour de trois axes : l’exposition, les journées scientifiques et le programme culturel «Sea In Colors». Le 1er axe consistera en un village d’exposition qui accueillera une trentaine d’exposants dont des fabricants d’équipements, des surfwears, des shapers, des surf camps, des écoles de surf et des agences de voyage spécialisées.

Dans le second axe, des journées scientifiques, réunissant des chercheurs marocains et étrangers, qui présenteront leurs travaux sur l’impact du surf dans la région et les évolutions récentes du tourisme, sont au programme. Alors que l’axe 3 (Sea in Colors) est un programme artistique mettant à l’honneur la culture du surf avec des installations artistiques, des ateliers et des concerts, entre autres. Se réjouissant de l’organisation d’un tel événement, la Fédération royale marocaine de surf (FRMS) pourra mettre en avant ses réalisations et les efforts qu’elle déploie pour promouvoir le surf dans le Royaume. L’occasion sera également offerte à des champions marocains de partager leur expérience avec le public dans le cadre de masterclasses.

D’ailleurs, pas moins de 15.000 visiteurs sont attendus au Taghazout surf expo dans un village éphémère de 4.000 m2. Le salon et ses 35 exposants proposeront les différentes opportunités offertes par le surf dans de nombreux domaines (hôtellerie, restauration, transport, coaching, fabrication d’équipements, conception de vêtements et d’accessoires, design, communication, préservation de l’environnement, animation culturelle, ou encore activités de bien-être comme le yoga). Des speed meetings ont été également programmés pour créer des opportunités entre entrepreneurs locaux et professionnels internationaux du surf (tour opérateurs, distributeurs, équipementiers…).

Impact socio-économique : Des chercheurs mobilisés
Par ailleurs, le salon a mobilisé une équipe de 30 chercheurs du Lab-réseau Ulysse (Belgique) et du Laboratoire de recherche sur les langues et la communication de l’Université Ibn Zohr d’Agadir. Ces doctorants ont compilé des données historiques, urbanistiques, culturelles et sociologiques pour analyser l’impact socio-économique du surf sur la région. Les conclusions de leurs travaux seront dévoilées lors de six tables-rondes programmées durant le salon.

Jules Gabas / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page