Éco-Business

Soldes d’été : rendez-vous le 28 juillet!

Le début des soldes d’été est prévu le 30 juin pour la France. Elle a été décalée d’une semaine, mais la durée de la période de promos estivales reste la même. Au Maroc, elle a été fixée au 28 juillet prochain. Pourquoi ?

Les instructions royales visant à faciliter la traversée des MRE à travers un dispositif spécial n’ont pas eu pour seul effet de susciter un réel engouement et d’éveiller l’envie chez les MRE de passer l’été au Maroc. Des pans entiers de l’économie marocaine voient d’un bon œil cette initiative qui va certainement donner un coup de pouce à la relance économique. C’est dans ce contexte que la Fédération marocaine du commerce en réseau (FMCR) fixe au 28 juillet prochain la date des soldes d’été. Les soldes d’hiver 2021, organisés pour la première fois de manière coordonnée avec les principaux acteurs du secteur du retail, ont connu un véritable succès et ont sans conteste permis d’atténuer un tant soit peu les impacts de la crise sanitaire.


Dans la continuité de cette action commune réussie, et afin de réguler une nouvelle fois cette période structurante pour la profession, la FMCR a décidé de fixer la date des soldes d’été au 28 juillet 2021. «Comme pour les soldes d’hiver, cette décision a été prise en concertation avec un large panel représentatif des commerces et en parfaite coordination avec les gestionnaires d’ensembles commerciaux (galeries, parcs d’activité et centres commerciaux). Objectif : réguler la pratique des soldes, dans l’intérêt des consommateurs d’une part, et garantir une concurrence loyale entre les opérateurs d’autre part», déclare Amine Abouyoub, directeur général de Mercure International Morocco, membre de la FMCR. Rappelons que la fédération regroupe plus de 500 enseignes et emploie plus de 600.000 personnes. «Les soldes d’hiver ont été très positives pour l’ensemble des retailers. Il y a un consensus général sur le fait qu’elles se sont bien passées. Seulement, il y a eu un peu moins d’affluence que d’habitude, ce qui s’explique par le contexte de la Covid. Mais là, avec les nouvelles dispositions en vigueur, nous pensons que les soldes d’été seront meilleurs que ceux d’hiver. Nous restons très positifs». Les retailers attendent beaucoup du retour des MRE et de l’engouement exceptionnel que suscite cette année l’opération Marhaba 2021.

Rappelons que 120.000 réservations ont été enregistrées le premier jour par Royal Air Maroc (RAM), dans le cadre de l’opération exceptionnelle lancée le dimanche 13 juin sur instructions royales. Mais pourquoi ce timing ?

Contactée par les Inspirations ÉCO, Amine Abouyoub explique que les membres de la FMCR ont essayé de trouver une date qui donne du sens à cette période de promotion. «Vu qu’il y a la problématique de Aïd el Kebir, qui tombe en plein milieu du mois de juillet et que c’est une période où les ménages marocains font beaucoup de dépenses, nous nous sommes dit qu’il valait mieux annoncer une date de soldes qui soit bénéfique à tout le monde, à la fois pour les clients en termes de pouvoir d’achat et les retailers. C’est la raison pour laquelle nous avons reporté les soldes d’été d’un mois par rapport à ce qu’on a l’habitude de faire». Rappelons qu’habituellement, la date de début des soldes était fixée à fin juin, début juillet.

L’enjeu du timing de cette annonce est de bénéficier d’une période de solde «positive», de donner de la visibilité à l’ensemble des acteurs économiques intéressés par les soldes, de façon à s’organiser pour pouvoir préparer correctement cette période de solde. Comme indiqué plus haut, «nous comptons profiter de l’ouverture de l’espace aérien et du retour des Marocains résidents à l’étranger», nous explique le manager. Les retailers ont-ils, cette fois-ci, réussi à trouver un consensus sur la date de fin des soldes d’été ? Non, nous dit-on. «Pour l’instant, la fédération a surtout pour but de mettre en place une date que tout le monde va respecter. La date de fin, on la laisse à la discrétion des différentes enseignes. Les soldes dureront 4 à 6 semaines maximum. La loi 31-08 relative à la protection du consommateur souligne que le commerçant est dans l’obligation d’afficher la date de fin des soldes pour que le consommateur soit averti», explique le porte-parole de la FMCR. Autres dispositions de la loi sur la protection du consommateur : il doit indiquer sur les articles le prix initial, qui sera barré, et le prix durant les soldes. La réduction peut aussi être indiquée par un pourcentage. Pour veiller au respect de la loi, des enquêteurs du ministère de l’Industrie et du commerce sillonnent les commerces.

Selon notre source, «la grande majorité des retailers se sont engagés à participer à ces soldes d’été. L’ensemble des malls et centres commerciaux souscrivent à cette action». L’autre objectif de cette annonce officielle est d’envoyer un indicateur clair à l’ensemble des commerces et acteurs de l’écosystème qui ne sont pas dans ce schéma afin que ceux-ci s’y inscrivent. 

Modeste Kouamé / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page