Éco-Business

Saisonnières en Espagne : Surexport veut fidéliser la main-d’œuvre marocaine

Surexport, leader du secteur des fruits rouges dans la région de Huelva, a exprimé son souhait d’approfondir davantage sa coopération avec le Maroc. Ainsi, l’opérateur ambitionne de fidéliser les saisonnières marocaines en leur offrant la possibilité de travailler aussi sur ses plateformes marocaines, une fois leur contrat arrivé à terme en Espagne.

Surexport, l’un des premiers producteurs et exportateurs européens de fraises et de fruits rouges, basé en Espagne, s’engage envers les saisonnières marocaines. En effet, lors d’une récente visite d’une délégation consulaire marocaine dans l’une des exploitations agricoles de ce leader des fruits rouges dans la région de Huelva, Ignacio Marquez Robles, directeur de développement à l’exploitation agricole «Surexport» a exprimé le souhait d’approfondir davantage la coopération de l’opérateur avec la partie marocaine. Il a ainsi assuré qu’«à travers sa présence au Maroc sur plusieurs sites, Surexport souhaite fidéliser cette main-d’œuvre marocaine en lui offrant la possibilité de travailler aussi dans ses exploitations marocaines, une fois leur contrat arrive à terme en Espagne». Le représentant de Surexport a, par la même occasion, exprimé sa satisfaction quant aux résultats de la campagne agricole et salué l’engagement de la main-d’œuvre marocaine.


«Nous sommes très satisfaits du déroulement de la campagne, malgré le contexte délicat dans lequel nous évoluons. Grâce à la collaboration des autorités marocaines, nous avons pu bénéficier des ressources que nous avons sollicitées», a-t-il détaillé. Surexport, qui emploie environ 1.200 saisonnières marocaines durant cette saison, se dit satisfaite du déroulement de la saison agricole et de l’engagement des autorités marocaines et espagnoles dans cette opération. Concernant les conditions d’accueil, les représentants de l’entreprise Surexport ont indiqué que leur structure a fait appel aux services de deux médiatrices d’origine marocaine afin de veiller au bien-être des saisonnières durant leur séjour. Fondée en 1994, l’entreprise, qui a son siège à Huelva où elle dispose d’une unité de surgélation, est aussi implantée au Maroc et au Portugal. Son chiffre d’affaires atteint 190 millions d’euros. Doñarosa, sa marque principale, a gagné la confiance des consommateurs en cultivant des variétés de fruits rouges. Les derniers chiffres disponibles en termes de production du groupe se présentent comme tels : 28.000 tonnes de fraises, 3.200 tonnes de framboises, 2.000 tonnes de myrtilles et 400 tonnes de mûres.

Engagement mutuel

La délégation consulaire marocaine a passé en revue avec la partie espagnole les différentes questions en relation avec l’amélioration de la campagne de sensibilisation au profit des saisonnières. La délégation, comprenant notamment le consul général du Maroc à Séville, Charif Cherkaoui, a rencontré des représentants des autorités locales de la province de Huelva ainsi que le représentant d’un syndicat agricole local. Au cours de cette rencontre, les différentes parties ont examiné les moyens d’entourer cette opération de toutes les conditions de succès. Par ailleurs, l’accent a été mis, du côté marocain, sur l’importance de la mise en place d’un mécanisme d’accompagnement des ouvrières marocaines, tout au long de la campagne agricole ainsi que le respect des termes des contrats de travail paraphés au Maroc. Dans cette perspective, Cherkaoui a réitéré l’engagement du gouvernement auprès des ouvrières agricoles marocaines et sa mobilisation afin de leur garantir les meilleures conditions d’emploi et d’accueil.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page