Éco-Business

Pass Jawaz récolte les fruits de sa praticité

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

PUBLI-RÉDACTIONNEL

Devenu un outil incontournable pour nos déplacements sur autoroute, le Pass Jawaz récolte les fruits de sa praticité hors pair, des avantages qu’il offre en termes de sécurité, fluidité et confort.

Fini les longues files d’attente au niveau des stations de péage ! Gadget high-tech connecté, le Pass Jawaz ne cesse de connaître un succès grandissant auprès des usagers de l’autoroute. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 1,46 million d’abonnés, originaires de tout le Royaume, qui voyagent avec ce petit outil blanc accroché sur leur pare-brise. Le succès de ce petit outil témoigne, plus que jamais, de la propension des clients à adhérer au télépéage, pour plus de sécurité, de fluidité et de confort, le tout sans le moindre surcoût par rapport au mode de paiement classique en espèces.


Dans tous les pays du monde, Maroc y compris, les gares de péage sont sujettes aux congestions du trafic et peuvent générer, à l’occasion des périodes de fêtes ou de vacances, des files d’attente importantes sur plusieurs axes. Fruit de la transformation digitale et de l’inclusion numérique, le télépéage demeure, à l’échelle mondiale, le moyen le plus approprié et la solution idoine pour fluidifier et absorber les flux durant ces périodes de pic qui encombrent les voies manuelles.

Dotées d’une capacité d’absorption huit fois supérieure à celles des voies de paiement en espèces, les voies Jawaz permettent de drainer le trafic tout en demeurant désencombrées, étant donné que les voitures y circulent à une vitesse constante moyenne de 20km/heure sans avoir à s’arrêter. À l’instar des autres opérateurs autoroutiers dans le monde, la société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a également introduit le télépéage afin de pallier aux limites du mode de paiement en espèces et à l’impossibilité d’élargir les gares de péage à l’infini. N’imposant aucun surcoût par rapport au mode de paiement classique, le Pass Jawaz n’a pas été mis en place dans l’objectif de réaliser des recettes supplémentaires. Que l’usager s’acquitte du péage par son biais ou en espèces, le tarif demeure identique. ADM n’a donc aucun enjeu financier à encourager ce mode de paiement, étant donné que la recette obtenue ne s’en trouve pas impactée.

Un plan pour gagner en accessibilité
ADM a mis en œuvre un plan d’action destiné à rendre le Pass Jawaz à la fois disponible, accessible et à la portée de tous. Aujourd’hui, le client-usager a la possibilité de se procurer son Pass tout près de chez lui, ou sur l’autoroute, sans avoir besoin de descendre de son véhicule, grâce à une vente mobile, disponible dans les principales gares de péage et aires de service du réseau autoroutier. Mieux encore, l’opération de recharge a été grandement simplifiée du fait des différents canaux, physiques et digitaux, qui permettent aux abonnés Jawaz de recharger leur Pass où qu’ils soient.

Pour information, le solde obtenu demeure sécurisé et valable pendant une durée de cinq ans. Quant à son coût d’acquisition, il ne s’élève qu’à 10 DH, proposé à 50 DH, avec 40 DH de solde de passage offert. Concernant son fonctionnement technique, la technologie utilisée est basée sur le standard DSRC (dedicated short range communication) qui est largement répandu dans le domaine du télépéage. Parallèlement, ADM se base sur un système de veille technologique en matière de sécurité informatique pour être au diapason des avancées réalisées à l’échelle internationale.

Modeste Kouamé / Les Inspirations ÉCO Docs

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page