Éco-Business

ONSSA appelle à la vigilance

Faites attention à ce que vous mettez dans vos assiettes. L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) appelle ainsi à la vigilance dans le dernier bilan de ses opérations pour l’année 2017.


Dans un communiqué rendu public ce vendredi, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires invite les consommateurs à s’assurer de l’existence des informations obligatoires sur l’emballage, notamment l’adresse du fabricant, le nom de l’importateur, le numéro d’agrément de l’ONSSA, la date limite de consommation. De fait, il y a de quoi être exigeant pour le consommateur marocain au vu de la quantité impressionnante de produits alimentaires impropres à la consommation saisis par les équipes de l’ONSSA. Il faut dire que les inspecteurs de l’office national n’ont pas chômé en 2017.

En effet, les fonctionnaires de police ont réalisé 74.800 visites de contrôle sur le terrain et ont procédé à la saisie et la destruction de 4.730 tonnes de produits non-conformes aux exigences réglementaires en vigueur au Maroc. Ainsi, 2.566 dossiers ont été transmis au parquet pour jugement. Cependant, outre ces saisies, moins importantes que celles réalisées en 2016 -elles sont estimées à 4.700 tonnes- les inspecteurs ont également mené sur le terrain d’autres opérations notamment des actions de contrôle concernant le contrôle phytosanitaire de 496 millions de plants ainsi que le contrôle et certification de 1.683.600 qx de semence, ajoute le communiqué.

Par ailleurs, 2.130 tonnes de produits alimentaires ont été refoulées pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur, suite au contrôle des divers produits alimentaires à l’importation. Quant aux produits alimentaires à l’exportation, leur contrôle a abouti à la délivrance de 105.900 certificats sanitaires et phytosanitaires, précise le communiqué. Concernant les agréments pour les établissements agroalimentaires, l’office national a délivré 748 nouvelles autorisations en 2017. En revanche, toujours selon la même source, l’ONSSA a procédé à la suspension des agréments sanitaires de 66 établissements et au retrait d’agrément de 45 établissements pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page