Éco-Business

Oléagineux : un goût de sécheresse pour l’huile d’olive

Les mauvaises récoltes de la filière olive se suivent et se ressemblent avec des prix qui ne cessent de grimper. De 40 DH avant la crise, le litre d’huile d’olive se vend actuellement jusqu’à 75 DH. Les professionnels sont inquiets et craignent une pénurie dans les mois à venir, car le Maroc est loin d’être un cas isolé.  Des arbres de 40 à 65 ans d’âge au tronc blanc, déshydratés et qui se protègent en renfermant leurs feuilles. Un spectacle...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page