Éco-Business

Maroc : Le compte courant dégage un solde excédentaire

Pour la première fois depuis le 3e trimestre 2007, le compte courant a dégagé à fin septembre 2015 un solde excédentaire de 5,8 MMDH, selon l’Office des changes.

Cette progression provient essentiellement de l’allègement du déficit au titre des transactions sur biens et de l’amélioration de l’excédent des échanges de services, atténués toutefois par la baisse de l’excédent du revenu secondaire, explique l’office.


Quant au déficit du compte des transactions courantes, il s’est établi à 9,7MMDH, en nette amélioration par rapport à son niveau à fin septembre 2014, soit -41MMDH.

Ainsi, la position extérieure globale laisse apparaître une situation nette débitrice de 607,3MMDH contre -619,9MMDH à fin juin 2015, en allègement de 11,7MMDH.

Cette évolution s’explique par la hausse du stock des avoirs financiers (+16,2MMDH) plus importante que celle de l’encours des engagements financiers (+4,5MMDH).

Par ailleurs, l’augmentation de l’encours des engagements financiers (931,9MMDH contre 927,4MMDH à fin juin 2015) est imputable essentiellement à la hausse du stock des investissements directs (+5,5MMDH) et dans une moindre mesure à la progression du stock de la rubrique «autres investissements» (+1,2MMDH). En revanche, l’encours des investissements de portefeuille baisse de 2,2MMDH.

Quant à la baisse des importations, elle s’explique pour l’essentiel par la régression des approvisionnements en produits énergétiques
(-32%) et en céréales. En revanche, l’accroissement des exportations provient de la bonne reprise des ventes de phosphates et dérivés (+19,1% ou +5,5MMDH) et de la progression des exportations du secteur automobile (+17,9% ou +4,5MMDH) et de celui de l’industrie automobile.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page