Éco-Business

Les TPE face au défi du financement

Le sujet est au menu du Forum international des TPE (FITPE) qui a démarré lundi. Outre les mécanismes de financement existants, les réflexions porteront sur la fiscalité liée à ce segment d’entreprises ainsi que sur la mise en place d’un dialogue entre les TPE et les acteurs financiers.


«Le financement des TPE reste un sujet sensible à cause de la méfiance qui règne entre ces entreprises et leurs banques». C’est par ces propos qu’Amal Chérif Haouat, présidente du Forum international des TPE (FITPE), a souligné l’importance particulière que revêt l’édition 2016 du Forum international des TPE,  inaugurée lundi dernier et qui se tient jusqu’au 28 mai, à Casablanca. Un avis que la présidente tire, avant tout, d’une expérience de terrain.

En effet, dans le cadre du premier Compact, initié par le gouvernement du Maroc et Millennium Challenge Corporation (MCC) le cabinet qu’elle dirige, Attitudes Conseil, a participé à l’accompagnement de 400 TPE à travers le Maroc, entreprises dont près de 90% se trouvaient en contentieux financier avec les banques et la Direction des impôts. Un chiffre d’autant plus alarmant que les TPE constituent environ 80% de la population des entreprises du pays. «Ce constat justifie l’impériosité et l’urgence d’une réflexion d’une part sur le financement des TPE et la fiscalité liée à ce segment d’entreprises et de mettre en particulier en lumière le nouveau dispositif de l’auto-entrepreneur», poursuit Haouat. Une vision partagée par la Chambre de Commerce, d’industrie et de services de Casablanca-Settat (CCIS) qui a décidé d’appuyer cette édition par la mise en place d’incubateurs de start-ups.

Il est à noter, toujours dans cette perspective, que la conclusion d’un mémorandum entre les TPE et les banques, visant la mise en place d’un véritable partenariat entre ces deux types d’acteurs, est prévue. Pour rappel, le FIPT est un forum annuel et itinérant, initié par le cabinet Attitudes Conseil en 2013 et dédié aux TPE. Il a depuis connu trois éditions dont la 1re s’est tenue à Casablanca, la deuxième dans 5 régions du Maroc notamment Agadir, Tanger, Khouribga, Meknes, Oujda et la 3e à Laâyoune. S’agissant du cabinet Attitudes Conseil, il est spécialisé dans le conseil, la formation et l’ingénierie dont les objectifs sont la promotion de l’entrepreneuriat, l’amélioration de la performance des entrepreneurs TPE et PME et l’employabilité. Attitudes Conseil intervient à ce titre auprès d’entreprises privées et publiques, des institutions internationales, des associations professionnelles et des ONG.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page