Éco-Business

Le groupe Tazi en passe de reprendre Cash Plus

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

L’industriel marocain sera bientôt dans le capital de Cash Plus, l’opérateur de transfert d’argent et de paiement. Le dossier est chez le régulateur depuis plusieurs mois.


Le numéro deux du métier du transfert d’argent au Maroc serait en passe de passer sous le giron de l’un des plus anciens groupes industriels marocains. Il s’agit du groupe Tazi, connu par la marque phare de son pôle industriel Richbond. Interrogé Les Inspirations ÉCO, Karim Tazi répond que «des négociations sont bien en cours. Nous sommes au stade de demande de l’approbation de Bank Al-Maghrib, mais rien n’est encore conclu».

Ainsi, rien ne filtre sur la part exacte que le groupe est en passe de récupérer. Toutefois il est fort probable que le groupe Tazi reprenne les parts du fonds Mediterrania Capital II, ce qui représente une part «significative» du capital de Cash Plus. Pour l’heure, rien n’est encore signé, puisqu’il faut l’accord de Bank Al-Maghrib (BAM). Le dossier est chez le régulateur depuis plusieurs mois. Une source proche du fonds Mediterrania Capital nous assure que «la procédure est en cours, elle suit son cheminement normal, le processus prend donc son délai normal. Une fois le feu vert est donné par la Banque centrale, le groupe Tazi pourra entrer dans le capital de Cash plus». Ce changement de main n’est pas fortuit, puisque la même source assure que «pour Mediterrania Capital, c’est un cycle normal. Après cinq ans passés dans le tour de table de l’établissement de paiement, le fonds rentre donc dans sa phase de sortie de capital. Car il y a eu suffisamment de valeur créée pour le fonds, combinée à une croissance continue de Cach Plus, donc il était temps de sortir!».

En effet, ledit fonds d’investissement avait racheté des parts dans Cash Plus en 2014. Ce changement de main représente également une bonne opportunité pour le groupe Tazi, car il aura sous son giron une entreprise qui réalise près de 204 millions de dirhams de chiffre d’affaires (réalisation pour l’année 2018). Donc une opération qui lui permet de diversifier ses canaux de développement dans les services à valeur ajoutée. Le groupe Tazi, s’approche de la barre des deux milliards de dirhams de revenus principalement à partir de ses activités industrielles et notamment son pôle literie à travers Richbond. Pour rappel, Cash Plus, est un établissement de paiement agréé Bank Al-Maghrib qui offre à ses clients une panoplie de services financiers et para-financiers. Expert du transfert d’argent depuis plus de 12 ans, il permet aujourd’hui à ses clients, en plus d’envoyer et de recevoir leur argent partout au Maroc, de recevoir leurs mandats de l’étranger et de payer leurs factures et leurs impôts.

À cet effet, Cash Plus représente un actif financier assez attrayant, puisqu’il dispose d’un réseau de plus de 1.300 points de vente en plus de sa licence d’établissement de paiement (octroyée en 2018 par Bank Al-Maghrib). Cette dernière lui ouvre des possibilités d’extension de sa gamme de services au niveau de ses points de vente. Cash Plus a noué des partenariats avec les plus importants acteurs du transfert international, notamment avec Western Union, MoneyGram, Moneytrans, Ria, NeoSurf… 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page