Éco-Business

Le CFC toujours en tête des places financières africaines 

Dans la région MENA, Casablanca est désormais la deuxième place financière derrière Dubaï./DR

Casablanca Finance City (CFC) a consolidé sa position en tête du classement des places financières africaines, selon le classement du Global Financial Centers Index (GFCI), baromètre de référence des centres financiers internationaux.


La CFC devance la place sud-africaine de Johannesburg (59e mondiale), qui occupe, comme l’an dernier, la seconde marche du podium continental. À l’échelle planétaire, le centre financier de Casablanca a gagné trois places pour se positionner au 30e rang sur les 87 places financières analysées cette année. 

La city londonienne conserve sa place en tête du classement devant New York, Singapour, Hong Kong et Tokyo. Les effets du Brexit ne se sont pas encore répercutés sur l’indice, celui-ci ayant été calculé quelques jours seulement après le référendum du 24 juin, précisent les experts du groupe Z/Yen qui publie l’indice chaque année.

Dans la région MENA, Casablanca est désormais la deuxième place financière derrière Dubaï, le plus grand centre financier du Golfe, et devant l’autre place émiratie, Abou Dhabi. 

Le Global Financial Centres Index est un indicateur qui mesure la compétitivité des centres financiers depuis 2005. Le rapport du GFCI exerce une influence considérable dans la prise de décision des multinationales qui l’utilisent comme baromètre pour choisir l’emplacement de leurs nouvelles filiales.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page