Éco-Business

La MGPAP critique une décision de la CNOPS

Le Conseil d’administration de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) tenu à Mehdia, le 2 juillet, a déclaré que le directeur de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale est «allé trop loin dans son interprétation de la convention liant la Mutuelle générale et la CNOPS».


En bloquant l’accès au Système d’information «Esquif» à 29 employés de la MGPAP, la CNOPS n’a pas  respecté les procédures en vigueur s’agissant de recourir à l’arbitrage de l’Agence nationale de l’assurance médicale (ANAM).

Par ailleurs, le Conseil d’administration a considéré la lettre adressée par le directeur de la CNOPS à la MGPAP comme étant une «preuve tangible d’une falsification des faits et porteuse d’accusations graves nécessitant un recours à la justice».

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page