Éco-Business

Intelcia repense son organisation interne

Le groupe Intelcia fait évoluer et renforce son organisation pour soutenir son développement à l’international et conduire son ambition de devenir un acteur global.


Le groupe Intelcia fait évoluer la structure de son organisation pour maintenir son agilité et sa proximité vis-à-vis de ses clients et de ses collaborateurs et pour valoriser son ancrage local au sein de ses territoires de présence. Cette organisation est également renforcée par la création de nouvelles directions. En effet, la nouvelle organisation du groupe intervenant à la fois au niveau des fonctions centrales et des régions et pays «vise à soutenir la stratégie d’internationalisation et de diversification métier entamée par le groupe», explique le management d’Intelcia. Dans ce sens, ledit groupe a notamment ciblé sa stratégie autour de l’attraction de nouveaux talents aux seins des équipes managériales, l’ouverture sur de nouveaux territoires, la captation de nouvelles opportunités de croissance ainsi qu’un pilotage agile au niveau des pays et régions.

Les dimensions régionale et globale combinées
Désormais, les territoires de présence d’Intelcia seront organisés en directions régionales et directions pays pour plus d’autonomie et un accompagnement de proximité et sur-mesure des clients et partenaires. En France, Yves Cornette, anciennement directeur de la région nord est nommé directeur France. Il pilote l’ensemble des opérations et des sites. Au Portugal, Carla Marques, qui a récemment rejoint le groupe en tant que directeur Portugal, a pour missions de lancer les activités du nouveau site de Lisbonne et de développer la présence d’Intelcia plus globalement dans le pays. En Afrique subsaharienne, un cluster regroupant le Cameroun, le Sénégal et la Côte d’Ivoire a été créé et confié à Jean-Yves Kotto, anciennement directeur général Cameroun. En sa qualité de Chairman Afrique subsaharienne, il a en charge la relation avec les institutionnels et le développement du groupe en Afrique en vue de renforcer l’empreinte panafricaine du groupe et d’accompagner les clients dans leurs opérations sur le continent. Dans l’Océan Indien, les sites de Madagascar et de Maurice ont été confiés à Gildas Bocquier en tant que directeur région pour l’Océan Indien. Jusque-là Gildas était directeur pays-Madasgacar. Le Maroc, quant à lui, continuera pour l’instant d’être piloté directement par Youssef El Aoufir, directeur général du groupe Intelcia en charge des opérations.

Création de nouvelles entités
Rattachée au Pôle finance et pilotage de la performance, «la Direction fusion & acquisition (M&A) et corporate development a pour vocation la veille, l’identification d’opportunités et la coordination de la réalisation des projets d’acquisition et de croissance externe du groupe», explique-t-on. Elle a été confiée à Mourad Halloum qui a nouvellement rejoint le groupe en tant que directeur corporate development et qui a à son actif plus de 13 ans d’expérience en investissement, M&A et modélisation financière. Côté capital humain, Saad Berrada, directeur RH Afrique depuis 2016 est nommé directeur des ressources humaines groupe. Il a ainsi pour rôle de consolider la politique RH à l’échelle du groupe et de renforcer les standards et les programmes de développement RH. Il accompagnera également les différentes directions RH locales dans tous les pays de présence d’Intelcia pour la réalisation de leurs missions en cohérence avec la politique globale groupe. En ligne avec la stratégie de développement du groupe, deux nouvelles entités ont été créées au sein de la direction ressources humaines groupe. Il s’agit de la Direction talent management groupe pour le recrutement et la gestion de carrière des managers, middle managers et directeurs du groupe. Elle a été confiée à Hind Berrada qui a nouvellement rejoint Intelcia en tant que Directeur talent management groupe. Elle a pour missions l’attraction et la gestion de carrière des talents en vue de soutenir le développement du groupe à l’international. Pour la seconde entité, il s’agit de la Direction «HR Shared Service Center», nouvelle entité support à tous les pays du groupe au niveau de l’administration du personnel, de la paie et des systèmes d’information RH est créée dans une logique de centre de services partagés dans un but d’optimisation et d’amélioration du service rendu aux collaborateurs. Cette direction est confiée à Mohamed Amine El Mansouri, anciennement responsable administration, paie et SIRH Afrique. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page