Éco-Business

«Innov Invest» : 500 MDH de fonds d’amorçage pour les startups

Le fonds «Innov Invest», dédié au financement des jeunes entreprises et des entreprises innovantes, a été lancé vendredi 1er juillet à Rabat. Doté de 500 MDH, ce fonds a été monté par la Direction du Trésor, la Caisse centrale de garantie et la Banque mondiale.

Promouvoir le financement des startups et des porteurs de projets innovants, telle est la raison d’être du fonds «Innov Invest» lancé, vendredi dernier à Rabat, au ministère de l’Économie et des finances. Ce fonds vise à susciter l’intérêt des investisseurs privés pour le financement des startups innovantes. Il a aussi pour objectif de soutenir le développement de nouveaux acteurs, notamment les investisseurs providentiels, outre la consolidation des compétences en matière de financement de l’amorçage des entreprises innovantes. «La mise en place du fonds «Innov Invest» constitue une autre composante qui vient compléter les efforts engagés en matière de financement des jeunes porteurs de projet», a fait savoir le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaid (photo), lors de la cérémonie de signature de la convention de lancement.


Un modèle de financement adapté
Et le ministre de poursuivre: ««Innov Invest» est le fruit d’une approche participative et partenariale qui a permis la conception d’un modèle de financement adapté aux premiers stades de croissance des jeunes entreprises innovantes, offrant une série d’instruments visant à répondre aux besoins différenciés de chaque étape du cycle de vie de la startup, du préconcept ou de l’idée jusqu’au lancement et commercialisation des produits». Ainsi, les financements du fonds seront portés principalement par des véhicules de capital-risque public/privé créés suite à des appels à manifestation d’intérêt. Ils se feront également par la prise de participation dans des fonds similaires existants et par des co-investissements directs ou indirects avec des réseaux de «business angels», précise-t-on. «Une composante «Avances/dettes» ainsi qu’une composante «Assistance technique» sont ainsi prévues pour favoriser le développement du flux des projets à financer et compléter l’investissement en capital», explique Mohamed Boussaid.

300 porteurs de projet
«Innov Invest» aura une taille cible de 500 MDH. Il permettra ainsi de financer environ 100 entreprises pour «la composante Equity» et environ 300 porteurs de projet pour les composantes «Avances/dettes» et «Assistance technique». De l’avis de Mohamed Boussaid, cela aura des effets directs et indirects sur l’emploi ainsi que des impacts tangibles en matière de développement et de mise en place d’une infrastructure de financement du segment de la phase de création, jusque-là peu desservie. Insistant sur le rôle déterminant du secteur privé dans la réussite de ce projet, le ministre de l’Économie et des finances a appelé les partenaires internationaux et les bailleurs de fonds à soutenir l’intervention publique à travers un rôle actif en tant qu’investisseur dans ce projet.  

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page