Éco-Business

Finance durable : BMCI prend position (VIDEO)

La filiale du Groupe BNP Paribas a organisé la première édition de son Forum de la finance durable, mercredi 15 juin à Rabat. Un événement qui lui a permis d’exposer son approche par les financements ESG ainsi que ses expériences réussies dans la santé et l’inclusion financière. 

La BMCI veut se tailler une place de choix dans la finance durable. La filiale du Groupe BNP Paribas l’a fait savoir lors de la première édition de son Forum de la finance durable, organisée mercredi 15 juin à Rabat. À cette occasion, elle a montré qu’elle a les moyens de ses ambitions. En effet, dès l’entame du forum, Philippe Dumel, président du directoire de la BMCI, a campé le décor en montrant que la banque ne s’aventure pas en terrain inconnu.


BNP Paribas est la 2e banque ESG (Environnement-Social-Gouvernance) dans les pays émergents. Et en capitalisant sur cette position enviable de sa société-mère, la BMCI compte déjà plusieurs réalisations à son actif. Abondant dans le même sens, François Benaroya, responsable adjoint BNP Paribas International Retail Banking–Responsable Europe Méditerranée, a déclaré, quant à lui, que «BNP Paribas est la banque d’un monde qui change, et que cette signature n’est pas juste un slogan.

Loin de là ! Selon lui, le groupe a un engagement concret à travers sa stratégie à l’horizon 2025. D’ici cette échéance, il envisage d’allouer 150 milliards d’euros de crédits durables, 250 milliards d’obligations durables et 300 milliards d’euros d’investissements durables. Poursuivant son propos, il a ajouté que «nous voulons aider nos clients au Maroc où il y a une vision».

Se focalisant sur le forum, il a indiqué ensuite que «cet événement a vocation à se répéter, puisque dans le domaine de la finance durable, il n’y a de victoires que collectives». En tous cas, cette rencontre a été une occasion pour la BMCI de monter qu’elle est déjà un membre actif de l’écosystème de la finance durable dans le Royaume à travers diverses réalisations.

Avec la BERD, la banque est en train de placer un financement de 250 millions de DH dans des projets d’énergies renouvelables pour l’autoproduction, mais également dans l’efficacité des ressources, y compris l’eau et la réduction des déchets.

Le Forum de la finance durable a été également l’occasion de montrer que la banque a aussi pris plusieurs longueurs d’avance dans la santé, où «BMCI Santé est un success story». Ceci sans oublier l’inclusion financière où elle accompagne, dans le cadre de son partenariat avec le cluster de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), la startup Solar Icleaner, promise à un bel avenir.

Aziz Diouf / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page