Éco-Business

Dette privée : un raffermissement de 4,14% à fin avril 

L’encours de la dette privée s’est élevé à 250 milliards de dirhams au titre des 4 premiers mois de cette année, en hausse de 4,17% en glissement annuel, selon le Comité de Coordination et de Surveillance des Risques Systémiques (CCSRS).

Cet encours est dominé par les émissions des établissements de crédit avec une part de 61,3%. Le paiement des échéances des titres de dette privée n’enregistre pas de défaut sur la période, fait savoir la même source. S’agissant des émetteurs non-financiers, leur endettement net à fin 2021 ressort à un niveau globalement maitrisé et en baisse à 68% contre 86% à la fin de l’année 2020.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page