Éco-Business

Commerce: les franchisés se déconfinent

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Les franchisés reprennent petit à petit du service ! Profitant de la décision des autorités ciblant en particulier les restaurants et les cafés, à qui il a été autorisé d’ouvrir sous condition de ne proposer, pour le moment, que du prêt à emporter et de la livraison à domicile, et ce dans le respect absolu des précautions sanitaires pour empêcher une recrudescence de la pandémie, certains commerces franchisés ont déjà repris du service. C’est ainsi que devant certaines enseignes de fast-food, on remarque des queues qui s’étendent sur plusieurs mètres. Chacun attendant son tour pour passer sa commande à emporter. Dans le même temps, les livreurs, agglomérés dans un coin, sont également soumis à un balai incessant de livraisons à domicile. Ce qui témoigne donc d’un engouement qui indique que la reprise est bel et bien là !

Plusieurs dizaines de milliards de pertes…
Une reprise derrière laquelle se cachent malheureusement de grosses inquiétudes que le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF), Mohamed El Fane, interrogé par un confrère, explique en ces termes «après 70 jours d’inactivité, l’avenir sera difficile et incertain pour nous. Avec la reprise, le rebond des ventes ne sera pas immédiat, mais plutôt progressif. Et selon nos prévisions, il faudra deux années pour retrouver un bon niveau de croissance et pouvoir rattraper les énormes pertes que nous avons essuyées». Ces pertes chiffrées à plusieurs dizaines de milliards se comptent en termes de chiffre d’affaires, d’emplois, de valeur ajoutée et même d’image, précise le patron de la FMF qui déclare que «c’est pourquoi, nous avons présenté nos doléances et recommandations aux autorités concernées afin qu’elles aident les franchises et commerces organisés à avoir de meilleures perspectives d’évolution, de relance et d’intégration des principes de la résilience». Poursuivant son propos, il a ensuite ajouté que «tous nos membres ont profité de cette période difficile pour se restructurer et se préparer aux nouveaux défis qui nous attendent et qui sont principalement liés à la la réouverture, la gestion de la trésorerie, la remotivation du personnel, la réadaptation de nos produits aux nouvelles exigences des consommateurs, etc…».


Des processus stricts de sécurité
Pour ce qui est de la reprise d’activité, des mesures drastiques ont été mises en place au niveau des points de vente pour rassurer et encourager les clients à reprendre le chemin vers les commerces en toute sécurité, et l’ensemble des enseignes de la fédération se sont inscrites dans une démarche proactive en mettant en place pendant cette période de confinement des processus très stricts d’hygiène et de sécurité. Cette démarche a été notamment facilitée grâce à la publication d’un guide de déconfinement édité par la FMF en français et en arabe distribué gratuitement à l’ensemble des commerçants et expliquant dans le détail les mesures à mettre en place pour assurer la sécurité du personnel et des clients. Tandis que pour la relance du secteur des franchises et commerces organisés, El Fane en appelle à des efforts et des synergies communs de toutes les parties concernées, en l’occurrence les acteurs du secteur, les pouvoirs publics et les partenaires stratégiques tels que les institutions bancaires et les maisons de franchises à l’international. «Nous préconisons en ce sens des mesures économiques solides et efficaces et sollicitons les départements concernés à plus d’actions solidaires avec nos membres, ce qui permettra ensemble de dépasser ce cas de force majeure», conclut le patron de la FMF. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page