Éco-Business

CFC et ZAI : pas de plafond d’imposition maximal 

Les entreprises, qui bénéficient du statut CFC ou encore celles implantées dans les Zones d’accélération industrielle, ne seront pas assujetties à un taux de l’IS de 35% si elles réalisent un chiffre d’affaires qui dépasse 100 millions de dirhams.

C’est l’amendement qui a été apporté au projet de loi de Finances 2023, en deuxième lecture, à la Chambre des représentant. Idem pour les sociétés qui s’engagent à déployer un investissement avec l’État d’un montant de 1,5 MMDH sur une durée de cinq ans.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page