Éco-Business

Careem s’implante à Tanger

Après Casablanca et Rabat, le service de VTC Careem débarque à Tanger. La société propose aux habitants de la ville du nord une offre facilement accessible via application mobile. Une première dans ce marché nouvellement conquis.

Les Tangérois peuvent dé-sormais commander un taxi en quelques clics via leurs smartphones. Après Casablanca et Rabat, Careem lance son service de commande de taxis en ligne à Tanger. Le leader des services de réservation de voitures avec chauffeurs via application mobile dans la région Mena, Turquie et Pakistan, a annoncé ce 1er août avoir élargi l’éventail de ses services au Maroc. Il s’agit là d’une conquête commerciale inédite puisque c’est la première fois qu’une application de VTC est introduite dans la capitale du nord du royaume, se vante la compagnie émiratie, via un communiqué de presse.


Participer à la modernisation de Tanger
Avec ce nouveau service qui donne la possibilité aux clients de Careem à Tanger de commander un taxi via la catégorie Go Taxi dans l’application, il s’agit pour l’entreprise «d’assurer un service plus confortable et plus sécurisé», indique-t-on. Une nouvelle offre qui épouse la vision du roi Mohammed VI. Le souverain ambitionne en effet de transformer Tanger en une ville plus dynamique et moderne. La mise en place d’un moyen de transport urbain plus sûr et efficace fait partie des programmes du roi dans la ville située au nord du royaume. Et, si l’on croit Ibrahim Manna, directeur général des marchés émergents chez Careem, ce sont exactement les ambitions affichées par la société à Tanger et même au-delà. «Nous allons continuer à travailler pour fournir les meilleurs services en ne ménageant aucun effort pour élargir notre offre, améliorer la vie des Marocains au quotidien et contribuer au développement du secteur des transports au Maroc en général. Je souhaite la bienvenue aux taxis de Tanger, nouveaux capitaines qui vont rejoindre la famille Careem au Maroc», a-t-il indiqué.

Au Maroc depuis 2015
Outre des options de transport sûres et fiables, soit en se connevctant aux téléphones, soit à Internet, les opérations de Careem au Maroc participent en quelque sorte à la concrétisation de la volonté du gouvernement marocain d’attirer les investissements et d’encourager les startups, le Maroc cherchant à être un point de concentration et un incubateur pour les entreprises émergentes de la région, souligne le management de Careem. Lancées depuis 2015 dans le pays, les opérations ont eu des impacts positifs sur la vie des Marocains. Elles ont permis de créer des emplois et améliorer les conditions de travail des professionnels du secteur en particulier et assurer des services de transport sûrs et de haute qualité, dira-t-on. «Nous cherchons activement à contribuer aux efforts du gouvernement marocain pour développer le secteur des transports», estime le management de la société. Au Maroc, la société «d’économie participative» revendique 300.000 utilisateurs qui ont bénéficié de millions de voyages grâce à un service «pratique». Son implantation à Tanger n’est qu’une des étapes de son développement dans le royaume. Au mois de juillet dernier, le service de VTC a signé un accord de partenariat avec les principaux syndicats de taxis du pays. Le partenariat traduit la volonté de la société d’élargir son offre dans les autres grandes villes du pays.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page