Éco-Business

BAT dément la fermeture de sa filiale au Maroc

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

«Notre engagement au Maroc a toujours été fort et immuable, et continuera à l’être. Pour nous, le Maroc est l’un des marchés les plus prometteurs de la région. Il est aussi le plus compétitif, d’où la présence des géants mondiaux», affirme à leseco.ma le DG de British American Tobacco Maroc (BAT), Hiram Murillo. Il balaie ainsi d’un revers de main les informations relayées par certains médias faisant état de  l’intention du numéro 2 mondial de fermer sa filiale au Maroc et se contenter d’un bureau de représentation.

Ce qu’il y a, c’est que BAT a dû réviser sa stratégie de vente pour une utilisation optimale de ses ressources. «Elle permettra de renforcer notre partenariat avec notre prestataire logistique local (Comunivers) par l’utilisation de leur expertise et leurs moyens de couverture, permettant ainsi la disponibilité de nos marques à travers le territoire marocain», développe Amine Esnoussi, directeur commercial de British American Tobacco Maroc.


Par ailleurs, ayant beaucoup souffert du flou qui entoure la définition du tabac brun, le cigarettier «appuie fortement la proposition prévue dans le projet de loi de Finances 2017 visant à réglementer» ce segment de tabac. «La définition de tabac brun a été une zone d’ombre dans la loi actuelle qui, depuis 2015, a un impact majeur sur le marché du tabac, générant ainsi un handicap de taille pour les opérateurs sans marques listées dans ce segment. Par conséquent, une définition claire est selon nous extrêmement bénéfique pour le secteur», explique Hiram Murillo.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page