Éco-Business

Banque centrale populaire : Les performances tirées par l’international

Les activités à l’international génèrent un résultat net part du groupe de 159,6 MDH, portant leur contribution au RNPG du groupe à 11,4%.

Le Groupe Banque centrale populaire (BCP) affiche au terme du premier semestre une amélioration de ses principaux agrégats financiers, et ce que malgré un contexte économique peu favorable marqué par une forte décélération de la croissance des crédits au Maroc. Le PNB du groupe BCP s’est apprécié de 5,5% à 8,1 MMDH. Le résultat net part du groupe enregistre une croissance significative de 13% et s’établit à 1,4 MMDH. En effet, le groupe enregistre des performances satisfaisantes tirées principalement par les réalisations à l’international et l’activité de marchés.

Performances africaines au rendez-vous
À l’international le groupe BCP réitère ses performances financières, notamment à travers sa filiale Banque Atlantique qui affiche une évolution positive de l’ensemble de ses indicateurs. En effet, la banque de détail & l’Assurance à l’international ont généré une marge d’intérêt de 674,3 MDH. Ils contribuent ainsi à hauteur de 12,8% à la marge d’intérêt du groupe. Sur le plan de la marge sur commission, les activités à l’international y contribuent à hauteur de 56%, soit 620,5 MDH. De ce fait, leur contribution PNB du groupe BCP ressort à 17,8% (ou 1,4MMDH). De son côté, si la part des banque de détail & l’Assurance à l’international dans le résultat d’exploitation du groupe s’élève à seulement 7,9% (soit 185,8 MDH en valeur absolue), elle ressort, en revanche, à 13,2% lorsqu’il s’agit du résultat net.

Forte croissance pour ABI
Au final, les activités à l’international génère un résultat net part du groupe de 159,6 MDH, portant leur contribution au RNPG du groupe à 11,4%. S’agissant des résultats sociaux de la Banque Atlantique, cette dernière réalise une progression de 10% de son produit net bancaire, tirée notamment par une nette appréciation de son activité de collecte des dépôts et de distribution de crédits qui évoluent respectivement de 15% et 24% sur une année glissante. Ainsi, ABI porte à 13% sa contribution au PNB du groupe, contre 12% un an auparavant. Son résultat net enregistre, quant à lui, une progression notable de 13% par rapport au premier semestre 2015.Par ailleurs, le groupe réaffirme son ambition de développement en Afrique subsaharienne à travers la poursuite de l’extension de son empreinte sur le continent. Le premier semestre 2016 a ainsi connu l’ouverture d’une première succursale de la banque atlantique en Guinée-Bissau, ce qui permet d’étendre la présence du groupe à l’ensemble des pays de la zone UEMOA.

Développement soutenu à l’international
En outre, réaffirmant son engagement pour l’inclusion financière en Afrique, la filiale Atlantic Microfinance for Africa (AMIFA) est engagée dans un programme ambitieux d’extension et prévoit la création de trois nouvelles filiales d’ici la fin de l’année , pour porter sa couverture à cinq pays d’Afrique. Le Groupe Banque Centrale Populaire a par ailleurs réitéré sa forte implication pour le développement économique intra-continent, à travers notamment l’organisation de la 3e édition du forum B to B in Africa qui a réuni plus d’une centaine d’entreprises marocaines dans trois pays : Côte d’Ivoire , Gabon et Sénégal.

Par ailleurs, notons que ABI a remporté, durant le 1er semestre 2016, le Trophée de la meilleure banque d’Afrique de l’Ouest, décerné à l’occasion de la 10e édition des African Banker Awards , qui s’est tenu en mai dernier à Lusaka, en Zambie.  


 

Maroc : la dynamique se maintient
Au Maroc aussi, la BCP a enregistré une évolution positive de ses indicateurs financiers. Affichant une progression de 5%, le PNB des activités au Maroc ressort à 7MMDH, traduisant les performances commerciales du groupe qui affirme sa position de premier collecteur de l’épargne nationale avec +2 ,4% des dépôts. Le groupe BCP confirme également sa position de gros contributeur au financement de l’économie avec une part de marché de 25%. Par ailleurs, le groupe a poursuivi l’extension de son réseau physique au premier semestre avec l’ouverture de 58 agences au Maroc portant leur nombre à 1413, auxquels s’ajoutent 2307 points de distribution et 1732 guichets automatiques. Plus particulièrement, la BCP affiche sur le plan de ses comptes sociaux, une forte progression du PNB de 23,2% à 1,3 MMDH. Le Résultat net social affiche quand à lui une croissance significative de 26%.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page