Éco-Business

BAM : Hausse des réserves internationales

Selon Bank Al-Maghrib (BAM), les réserves internationales nettes se sont établies à 222,3MMDH au 25 décembre 2015, en hausse de 23,2% en glissement annuel. Elles se sont ainsi inscrites en légère baisse de 0,2% d’une semaine à l’autre.

Ainsi, la Banque centrale a injecté un montant de 21,4MMDH, répartis entre les avances à 7 jours sur appels d’offres à hauteur de 7 MMDH et les opérations de prêts garantis accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME à hauteur de 13,5MMDH.


Le taux interbancaire, quant à lui, est resté quasi-inchangé à 2,52% et le volume moyen quotidien des échanges s’est établi à 8,4MMDH contre 6,8MMDH une semaine auparavant.

Lors de l’appel d’offres du 30 décembre (date de valeur le 31 décembre 2015), Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 7MMDH au titre des avances à 7 jours.

En glissement mensuel, l’agrégat M3 a enregistré, en novembre 2015, une hausse de 0,6% pour s’établir à 1.122MMDH. Cette évolution résulte de la progression de 0,4% du crédit bancaire, de 1,6% des créances nettes sur l’Administration centrale et de 0,9% des réserves internationales nettes.

Par ailleurs, l’accroissement du crédit bancaire reflète principalement la hausse d’1,2% des prêts à l’équipement et de 0,6% de ceux à l’habitat. En revanche, les crédits à la promotion immobilière ont accusé une diminution d’1% tandis que les facilités de trésorerie et les crédits à la consommation sont restés quasiment inchangés comparativement au mois précédent.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page