Éco-Business

Automobile : la crise des composants aggrave les pertes de production

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Chez le groupe Renault, la priorité donnée à la valeur sur le volume permet d’optimiser le chiffre d’affaires au troisième trimestre, dans un contexte fortement marqué par la crise des semi-conducteurs. Le Groupe Renault estime sa perte de production liée au manque de composants pour le troisième trimestre à environ 170.000 unités. En dépit d’une visibilité réduite pour le quatrième trimestre, le Groupe anticipe une perte proche de 500.000 véhicules sur l’année.


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page